Tamayura

Tamayura


Le matin de son entrée au lycée, Asakura se réveille difficilement d’un cauchemar dans lequel il revit la fin tragique d’une belle amitié. Alors sa surprise est immense lorsqu’il découvre que son nouveau camarade d’internat n’est autre que Tachibana, précisément l’ami qu’il s’était juré de ne plus revoir ! Mais avec leurs retrouvailles ressurgissent par bribes d'autres sentiments que chacun se refusaient à avouer... Amitié, réminiscences du passé, amour, tragédies... Les secondes s'égrènent dans un temps suspendu au rythme du tintement éphémère des billes de verre de notre enfance. Au début du siècle dernier, dans une époque où le monde est en perpétuelle évolution, les sentiments se heurtent aux conventions sociales et aux éléments déchaînés.

Fiche série

Auteur : YUKI Ringo
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Taiyô Tosho

Prépublication :  Craft

Genre

  • Drame
  • Tranche-de-vie
  • Romance
  • Homosexuel

Genre

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

Tamayura visuel

Une excellente lecture avec Tamayura, un one-shot de Ringo Yuki (Good Bye Lilac). L’histoire est vraiment très touchante et mélancolique. Vous ne resterez pas insensible face à cette belle histoire.

Au début du XXe siècle, Asakura décide d’intégrer un internat pour le lycée. Mais juste avant la rentrée, il fait un terrible cauchemar en se souvenant d'un événement avec son ami d’enfance, Tachibana, qui l’a complètement bouleversé. Il ne l’a d'ailleurs pas revu depuis cette époque. Quatre ans ont passé depuis mais le lycéen n’a pas oublié son ami ni ce qu’il ressentait envers lui. Le jour de la rentrée, il ne se montre pas très sociable avec ses camarades, il se réfugie rapidement dans sa chambre, mais à sa grande surprise, il découvre que Tachibana est son colocataire ! Comment vont se passer les retrouvailles ? Sont-ils toujours amis ?

Les personnages sont très touchants et attachants. Asakura est un fils de bonne famille, nous sentons bien le poids qui pèse sur ses épaules en tant que futur héritier. Sa situation familiale n’est pas facile, l’épouse légitime de son père le méprise depuis son enfance. Il est métis et il a toujours été embêté à cause de ceci. Seul Tachibana était gentil avec lui. Celui-ci est quelqu’un de très ouvert, il est heureux de retrouver Asakura mais il va devoir faire face aux difficultés financières de sa famille. Les deux amis d’enfance sont issus de deux milieux sociaux différents. Pourront-ils néanmoins se soutenir dans les moments difficiles ? Que ressentent-ils l’un envers l’autre ? S’agit-il d’une simple amitié ou les sentiments de chacun sont-ils plus forts ? Quelles épreuves vont-ils devoir affronter ?

L’histoire se déroule en 1922 au début du récit, puis les années passent... Le séisme du Kantô de 1923 est aussi présenté puisqu’il s’agit de l’un des drames de l’époque. Le scénario est bien ficelé, nous découvrons les sentiments des deux garçons alors que c’est encore un sujet tabou. Non seulement ce sont deux hommes mais ils n’appartiennent pas au même monde. L’un risque d’être contraint de faire un mariage arrangé pour développer l’affaire familiale puisque c’est ce que souhaite sa famille. L’autre accepte ses sentiments et n’a pas honte d’aimer un homme. La fin est vraiment réussie, je ne m'attendais pas à ce genre de fin poignante.

Les graphismes sont très doux et les traits sont délicats. Les sentiments sont parfaitement retranscrits avec de la tristesse et de la mélancolie. Le découpage des planches est efficace.

Côté édition, elle est de qualité, nous avons de jolies pages en couleur au début du tome. La jaquette reflète bien l’histoire avec beaucoup de douceur dans les tons.

C’est une lecture assez soft, il y a peu de scènes érotiques et elles ne sont d’ailleurs pas trop explicites.

Tamayura a été élu deuxième manga dans la catégorie « Manga triste » aux Chil-Chil BL Awards 2015.

C’est vraiment un petit bijou à découvrir !!

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 3 janvier 2020.