Queen and the tailor

queen and the tailor


Ôumi est un jeune décorateur d’intérieur arrogant mais peu sûr de lui. Il entend un jour parler d’une étrange légende urbaine : on dit que le tailleur de la boutique Shida fabriquerait des costumes qui apportent le succès à leur propriétaire. Intrigué par cette rumeur, il décide de profiter d’une pause déjeuner pour passer commande. Ôumi rencontre alors un homme glacial, aussi fascinant qu’intimidant...

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : SCARLET Beriko
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :
  • VF : Taifu
  • VO : Shinshokan
Prépublication : Cheri+

Genre

  • Homosexuel
  • Tranche de vie
  • Romance

Edition France

Avis

queen and the tailor

Une bonne surprise avec la lecture de ce one-shot Queen and the tailor. C’est mon manga préféré de Scarlet Beriko (Minori no Te, Jackass!, Yondaime Ôyamato Tatsuyuki). 

C'est une romance très douce et l'histoire est touchante. Pendant toute la lecture nous voyons les personnages évoluer.

Sur les conseils de sa supérieure, Ôumi décide de se rendre à la boutique de Shida, un tailleur qui a très bonne réputation. Une rumeur circule disant que les costumes qu'il confectionne apporteraient du succès à ceux qui les portent. Lorsqu'il s'y rend, la première rencontre se passe mal. En effet, Ôumi se montre arrogant et se comporte comme un prince auquel tout serait dû et il veut que le tailleur s'occupe de lui immédiatement. Or la confection sur mesure se fait uniquement sur rendez-vous. Shida a d'autres commandes à faire en priorité et il respecte ses rendez-vous. Il remet bien le jeune homme à sa place et lui dit de prendre un rendez-vous. En sortant de la boutique, Ôumi remarque à travers la fenêtre le plaisir et le sérieux de Shida dans son travail. Il se décide finalement à prendre un rendez-vous pour se faire confectionner un costume. Peu à peu, Ôumi est de plus en plus intrigué et attiré par cet homme mature qui ressemble plus à un yakusa qu'à un tailleur, sans doute à cause d'une cicatrice au visage.

Les personnages sont attachants. Derrière le visage froid de Shida se cache un homme sensible, attentionné et gentil. Il s'estime désormais trop vieux et il a renoncé à l'amour après son divorce. Ôumi, malgré son caractère imbu de lui-même, va finalement se révéler très sensible. Il n'a pas du tout confiance en lui contrairement à ce qu'il veut montrer à son entourage. Il est décorateur d'intérieur mais il ne prend plus aucun plaisir à travailler. Sa rencontre avec Shida va peu à peu le faire changer. Au fil des chapitres, nous comprenons qu'ils sont devenus indispensables l'un à l'autre. Mais malheureusement, ce n'est pas du goût de la soeur d'Ôumi qui veut les séparer. La possessivité de cette soeur va au contraire resserrer encore plus le lien entre les deux hommes. Ôumi ne va pas hésiter à s'opposer à elle, il est sûr de lui et de ses sentiments.

La romance peut sembler rapide au début mais cela permet de bien voir évoluer les deux personnages qui ont le temps d'être approfondis. La différence d'âge n'a pas d'importance, le principal est qu'ils s'aiment sincèrement et qu'ils sont là pour se soutenir l'un pour l'autre. Une nouvelle vie est offerte à Shida qui ne s'imaginait pas retouver l'amour et qui était resté solitaire pendant de longues années. La fraîcheur d'Ôumi le fait rajeunir. Ils forment un beau couple.

L'histoire est intéressante et c'est avec plaisir que nous la lisons. Les planches sont bien mises en scène et bien découpées.

Les graphismes sont beaux et les traits des visages sont délicats. Il y a beaucoup d'élégance dans les costumes créés par Shida. Les personnages ont du style, ils ont la classe tout simplement. Les décors sont également soignés.

L'édition est de qualité avec une illustration en couleur au début du tome.

Pensez-vous à soulever la jaquette !

Je le relirai avec plaisir plus tard, ce one-shot a bien sa place dans ma yaoithèque.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Taifu. Mis en ligne le 27 février 2019.

Queen and the Tailor © SCARLET BERIKO 2016 Originally published in Japan in 2016 by SHINSHOKAN CO., LTD., Tokyo.