Ne me quitte pas

ne me quitte pas


L’histoire d’un premier amour... Tajima ne voit jamais personne pleurer, les seuls souvenirs qu'il a d'un tel spectacle remontent à l'enfance. Alors, quelle surprise quand il aperçoit un des élèves de son lycée, Koga, sangloter dans la cour... Leur rencontre fait suite à un malheureux concours de circonstances : le chat de Tajima serait responsable de la mort du poisson rouge de Koga. En tentant de le lui avouer, il va finalement découvrir la vérité cachée derrière ses larmes. Un secret qui va les rapprocher.

Lire un extrait


Fiche série

Auteur : Hagi
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :
  • VF : Taifu
  • VO :  Kadokawa Shoten
Prépublication : Ciel

Genre

  • Romance
  • Tranche de vie
  • Shonen-ai

Edition France

Avis

ne me quitte pas

Voici une belle découverte avec ce one-shot, j’ai bien aimé l’histoire que j’ai trouvé très touchante.  

Tajima est étonné de voir son camarade de classe Kôga pleurer. Lorsqu'il lui demande les raisons de ses larmes, il apprend qu'il pleure son poisson rouge qui a été tué par un chat qui s'était invité chez lui. Il connait le coupable, il s'agit d'un chat ayant une tête de cochon sur son pelage. Avec stupeur, Tajima reconnait la description de son propre chat, Cochonou ! Tajima n'ose pas avouer qu'il s'agit de son chat. Peu à peu il sympathise avec Kôga et il découvre les secrets de son camarade...

On s'attache rapidement aux personnages. Nous les voyons évoluer doucement comme leurs sentiments. Kôga peut sembler froid mais peu à peu il va montrer de jolies expressions avec un magnifique sourire. Nous découvrons son passé familial et nous comprenons pourquoi il a du mal à montrer ses sentiments. Mais grâce à la présence de Tajima, il pourra faire face à ses peurs, à la culpabilité et à ses doutes. Tajima est très gentil, il n'a jamais connu l'amour et c'est tout naturellement qu'il va se rapprocher de Kôga. Il comprendra rapidement qu'il est attiré par son camarade sans savoir comment lui avouer. L'autre personnage important de l'histoire, c'est Cochonou. Et oui, sans le chat, il n'y aurait pas eu d'histoire ! Grâce à sa grosse bêtise, il y a la naissance d'un premier amour... et nous le voyons régulièrement dans les planches, il est trop mignon même s'il a toujours l'air grognon. Son petit nom m'a bien fait rire.

J’aime beaucoup le style graphique, les traits sont très doux et soignés. 

La couverture est très jolie, avec l'eau, les poissons rouges, le chat et surtout on voit la complicité entre les deux lycéens. Pensez à soulever la jaquette.

Si vous souhaitez découvrir les boy’s love, c’est une super lecture pour commencer car il n’y a aucune scène érotique.

Rédigé par Sylvie | Fiche réalisée grâce au service presse de Taifu. Mis en ligne le 1er septembre 2018.

© hagi 2017 KADOKAWA CORPORATION

Galerie