Ikumen After

Ikumen After 1


Jeune entrepreneur surmené et père célibataire d'un petit garçon, monsieur Asakura a du mal à gérer sa situation professionnelle et l'éducation de son fils en même temps. C'est alors qu'il rencontre Kentarô, lui aussi dans la même situation familiale. 

Les deux hommes au caractère et au rang social totalement opposé deviennent alors amis, avant de prendre petit à petit conscience de leurs sentiments réciproques...

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : KODAKA Kazuma
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 2
Editeurs :
  • VF : Taifu
  • VO : Libre Shuppan
Prépublication : Be x Boy Gold

Genre

  • Homosexuel
  • Tranche de vie
  • Social
  • Comédie

Edition France

Avis

Voici une très belle découverte ! C'est le yaoi le plus mignon que j'ai lu sans doute parce qu'il y a aussi des petits enfants.

C’est le premier manga parlant de l’homoparentalité que je lis. Il en existe sans doute d’autres mais je n’en connais pas. J’ai absolument adoré cette lecture, c’est une romance ayant un côté tranche de vie avec deux pères célibataires qui doivent élever seuls leurs petits garçons.

Il s’agit d’un yaoi en deux tomes, et le premier tome est très soft. Il n’y a aucune scène de sexe, par contre il y a beaucoup de tendresse. 

Suite au décès de sa femme, Asakura doit élever seul son petit garçon Hiromi. Il ne sait pas trop comment gérer à la fois l’éducation de son fils et son travail. Entre la cuisine, les couches, la conduite à la maternelle, il est complètement dépassé. Un jour, en allant à vélo déposer son fils à la maternelle, il rencontre Kentarô, qui lui aussi est père célibataire. Il conduit lui aussi son fils Motoki à l'école en vélo. Les deux enfants sont déjà copains et sont déjà bien attachés l'un à l'autre. Kentarô tombe immédiatement sous le charme d'Asakura mais évidemment il ne peut pas se déclarer alors qu'ils viennent seulement de se rencontrer. En allant rechercher Hiromi à la maternelle, Asakura fait un malaise. Il n'a pas beaucoup mangé et s'inquiète pour Hiromi. A son réveil, Kentarô est à ses côtés et Asakura se confie à lui notamment sur le fait qu'Hiromi ne sourit plus. C'est le début d'une amitié entre les deux hommes...

Ikumen After
On s’attache très vite aux personnages. Asakura est un père strict tandis que Kentarô est très cool. Tous les deux sont donc totalement opposés mais leur rencontre va changer leur vie. Les deux enfants sont adorables, ils sont très proches de leur père. Pourtant Hiromi ne sourit plus car il a bien compris que son papa était triste. Son père s'inquiète de ne plus voir son fils sourire et pense même qu'il est un mauvais père. Il aurait préféré mourir à la place de sa femme. Après s'être confié à Kentarô, tout ira beaucoup mieux, le sourire reviendra sur les lèvres du petit garçon et de son père. Au fil des pages, on en apprend un peu plus sur la vie des personnages. Les personnages secondaires sont aussi très sympathiques et originaux comme Haru ou Kaoru.

L’humour est bien présent surtout que Kentarô n’ose pas avoué qu’il est gay et qu’il est tombé amoureux d’Asakura dès le premier regard. Il essayera en vain de se rapprocher d'Asakura, et même de tenter de l'embrasser mais celui-ci ne remarque absolument rien. Vu qu'il est hétéro, il n'envisage absolument pas une relation avec un homme. Il voit donc en Kentarô un ami qui partage les mêmes soucis que lui pour élever leur fils. Pourtant, peu à peu, il s’aperçoit que Kentarô est désormais très important dans sa vie… et la fin du tome promet pour la suite.

Les dessins de Kazuma Kodoka  sont soignés et très délicats. 

C’est une très bonne comédie, on passe de moments drôles (la réalisation d’un bento, les tentatives d'approches manquées…) à des moments tragiques (faire son deuil, la peur de perdre à nouveau quelqu'un...). 

L'édition est de qualité et il y a une très jolie illustration en couleur en première page. Elle est trop mignonne car elle représente les deux pères et leurs deux petits garçons.
Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Taifu pour le tome 1.