Hidamari ga kikoeru

Hidamari ga kikoeru


Kôhei, étudiant atteint de surdité, est souvent incompris par les autres, ce qui l’a amené à prendre ses distances petit à petit avec son entourage. Mais un beau jour, il va faire la rencontre de Taichi, étudiant dans la même université que lui. 

De nature joviale et qui n’hésite pas à dire franchement tout ce qu’il pense, cet étrange garçon va toucher Kôhei au plus profond de son coeur avec ces quelques mots : « ce n’est pas de ta faute si tu es malentendant !». Il est loin de s’imaginer à quel point Kôhei va peu à peu changer grâce à lui.

Fiche série

Auteur : Fumino Yuki
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 2
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Printemps Shuppan

Prépublication : Canna

Genre

  • Romance
  • Drame
  • Vie étudiante
  • Tranche-de-vie
  • Shonen-Aï

Edition France

Avis

Hidamari ga kikoeru – koufukuron

Encore une magnifique surprise avec Hidamari ga kikoeru - Entends-tu le chant du soleil ?

L'histoire traite avec beaucoup de délicatesse les difficultés rencontrées par un étudiant atteint de surdité. C'est un titre à la fois poétique et touchant. Et rassurez-vous, même si c'est un titre boy's Love, c'est surtout une belle histoire d'amitié qui se transforme très doucement en amour…

Kôhei est un étudiant dont la surdité s’aggrave, il sait lire sur les lèvres mais il ne connait pas le langage des signes. Il est incompris par ses camarades et préfère donc être seul. Un jour, il rencontre Taichi, lui aussi étudiant, qui tombe du ciel puisqu’il est tout simplement tombé sur la toiture où Kôhei s'était isolé pour manger. Vu que Taichi est affamé, Kôhei lui propose son bento. En échange de repas, Taichi se propose comme « preneur de notes ». Cela consiste à prendre des notes pour aider un élève sourd à suivre des cours, il s'agit de bénévolat proposé à l'Université en faveur d'étudiants handicapés. Même si Taichi n’est pas doué pour prendre des notes, il aidera Kôhei à sa façon...

Dans le tome 2, on voit les sentiments que Kôhei éprouve pour Taichi évoluer et il se déclare mais cela installe un malaise entre les deux amis. Taichi mettra un peu de temps pour réaliser à quel point il tient à son ami... Il s'interroge aussi sur son avenir mais il semble qu'il ait finalement trouvé sa voie.

On s’attache très rapidement aux personnages. Taichi est quelqu’un de très ouvert, il est drôle et volontaire. Il n’hésite pas à dire ce qu’il pense. Avec ces quelques mots : « Ce n’est pas de ta faute si tu n’entends pas bien ! », Taichi réussi à toucher Kôhei, qui peu à peu, va changer à ses côtés. 

Les deux étudiants ont des caractères opposés, l’un est populaire, l’autre est réservé. Si Kôhei est solitaire, c’est surtout à cause de son handicap. On pourrait croire que Taichi est toujours joyeux mais il a, lui aussi, déjà eu des soucis dans sa famille...

L’handicap de Kôhei et sa gestion de sa surdité au quotidien est vraiment bien décrit. Il ne parvient pas à suivre toutes les conversations même s’il lit sur les lèvres, les personnes autour de lui pensent qu’il les ignore volontairement mais ce n’est pas de sa faute puisqu’il ne peut pas les entendre s’ils sont derrière lui lorsqu'ils lui parlent... 

J’ai appris beaucoup de choses sur la surdité puisqu’on voit aussi des scènes à l’hôpital où l’étudiant doit passer des tests auditifs.

Contrairement à A Silent Voice qui concernait surtout le harcèlement scolaire d’une jeune sourde, Hidamari ga kikoeru - Entends-tu le chant du soleil ?  met l’accent sur l’isolement des personnes handicapées.

Pour l’instant, il y a peu de romance, je le vois plus comme une histoire d’amitié entre deux étudiants qui veulent se soutenir même si on voit vers la fin que l’amitié laissera place à l’amour.

Je précise aussi qu’il n’y a aucune scène érotique, donc n’hésitez surtout pas à découvrir cette histoire très touchante.

A la fin du tome 2, on apprend qu'il y aura un troisième tome. Il faudra être très patient car il n'est pas encore sorti au Japon mais j’ai vraiment hâte de le lire ! 

L'histoire est aussi adaptée en film live.

L'édition est de qualité avec du papier bien épais et la jaquette est vraiment jolie.

C'est donc encore un petit bijou vraiment très touchant à découvrir !

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP. 

Mise à jour le 1er juin 2017