Etranger du Zéphyr (L')

L'étranger du Zéphyr


Shun, écrivain en herbe, a quitté la maison familiale depuis plusieurs années après avoir annoncé à ses parents qu’il était gay, le jour-même de son mariage. Lorsque Sakurako, son amie d’enfance et ex-fiancée, vient lui rendre visite sur l’île où il habite à présent pour lui apprendre que son père est malade, Shun décide de partir pour Hokkaido, embarquant avec lui son petit ami. Si la situation met Shun très mal à l’aise, Mio, lui, qui n’a jamais connu ses parents, semble ravi de découvrir une nouvelle vie de famille…

Fiche série

Auteur : KII Kanna
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 2
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Shôdensha

Prépublication : On Blue

Genre

  • Romance
  • Tranche-de-vie
  • Homosexuel

Edition France

Avis

L'étranger du zéphyr 2

Encore une excellente découverte avec cette suite de L’étranger de la plage que j’avais adoré.

L'histoire est toujours aussi tendre et romantique avec également un brin de poésie et de mélancolie.

Nous retrouvons Shun (27 ans) et Mio (21 ans) qui ont décidés d’aller à Hokkaido car ils ont appris que le père de Shun était malade. Shun a quitté sa famille sept ans auparavant, il appréhende donc de la revoir. En arrivant il découvre qu’il a un petit frère. Les retrouvailles ne sont pas très chaleureuses avec son père mais sa mère est très contente et elle accueille bien Mio... Même s’ils sont rarement tout seuls car le petit frère s’incruste entre eux, on voit bien toute la tendresse qui existe entre Shun et Mio.

Les personnages sont toujours aussi attachants et vraiment adorables. Je pensais que Shun était plus jeune mais il a 27 ans. La lecture est très plaisante. Elle est aussi très touchante surtout avec Mio qui n’a plus ses parents, du coup se retrouver dans une ambiance familiale lui fait très plaisir même si ce n’est pas évident car le père de Shun n’a vraiment aucun tact... Il y a aussi beaucoup de scènes drôles surtout avec les péripéties du voyage.

J’adore le style graphique de Kii Kanna, on le reconnait immédiatement. Les dessins sont beaux avec des traits fins et doux qui expriment bien les sentiments des personnages. Les décors sont vraiment très jolis.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture. C’est frais et soft comme yaoi. Un indispensable en "yaoithèque"  ! Kanna Kii est devenue l'une de mes mangakas yaoi préférée !

L'édition est de qualité avec du papier bien épais et la jaquette est vraiment jolie.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP