Et demain, ce sera quoi !

Et demain ce sera quoi


À cause de sa mère un peu excentrique, Kirara est élevé comme s’il était une fille. À neuf ans, l’année où il gagne un concours de beauté, il fait la rencontre de ses nouveaux voisins, Ken et Kyôichi Tosayamada ; les deux frères sont beaux et cools, et pour ne rien gâcher, ils savent se battre ! Kirara éprouve instantanément une profonde admiration pour eux, au point de se mettre à les suivre partout.

Quelques années plus tard, alors que les frères Tosayamada ont gagné le surnom de "chiens enragés", Kirara a lui aussi grandi, mais au lieu d’être un garçon viril et fort comme il en rêvait, il est devenu encore plus beau et délicat. Pour ne rien arranger, il se rend compte petit à petit qu’il éprouve des sentiments pour Ken... mais lorsqu’il apprend par hasard que celui-ci est dégoûté par l’homosexualité, il réalise qu’il faudra qu’il garde le secret le plus absolu sur ses sentiments !!

Fiche série

Auteur : YAMAMOTO Kotetsuko
Nombre de tomes : VF : 3 | VO : 3
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Taiyô Tosho

Prépublication :  Ihr HertZ

Genre

  • Tranche-de-vie
  • Homosexuel

Edition France

Avis

Une jolie surprise avec ce yaoi Et demain, ce sera quoi !. J’ai découvert après la lecture du tome 1 qu’il s’agissait de la même mangaka que Mad Cinderella, que j’avais bien aimé.

L’histoire n’est pas très originale mais elle est vraiment très sympathique et les personnages sont attachants. J’ai passé un bon moment de lecture pour se détendre.

Kirara est un enfant adorable mais malheureusement pour lui, il a un prénom de fille et sa mère l’habille avec des vêtements mignons. Elle l’a même inscrit au concours de beauté de la ville qu’il a remporté. Il subit donc des remarques de ses camarades. Il ne veut plus être pris pour une fille et il le fait bien comprendre à sa mère. Il fait connaissance avec ses nouveaux voisins, un père de famille qui vit avec ses deux fils, Kyôchi et Ken. Kirara devient immédiatement admiratif des deux garçons, ils savent se battre et n’hésitent pas à mettre une raclée à des plus grands qu’eux. Il se met donc à les suivre partout et ils deviennent amis. Mais il se rend rapidement compte qu’il est attiré par Ken, qui a le même âge que lui. Il découvrira le secret de ses voisins et du coup, il est obligé de garder ses sentiments enfouis au fond de lui. Plusieurs années après, Ken et Kirara se retrouve dans la même classe au lycée...

On s’attache très rapidement aux personnages. Kirara a un visage efféminé, ce qui lui vaut quelques ennuis mais heureusement il est souvent sauvé par Ken ou Kyôchi. Même si Kirara a appris à se battre, il bénéficie toujours de la protection de ses voisins. Le comportement de Ken change au fil de la lecture, j’aime bien ce revirement. Il a du succès avec les filles, ce qui rend jaloux Kirara mais il a l’air bien conscient de ses sentiments qu’il essaye de retenir...

Le tome 2 est aussi très bien. L’histoire évolue bien. Kirara a du mal à accepter ses traits féminins, ce qui le met souvent dans des situations délicates malgré lui comme au cours de natation. Ken s’énerve souvent, il ne veut pas admettre ses sentiments mais il y a une scène qui le mettra hors de lui lorsque Kirara a eu des ennuis. Il s’inquiète pour lui mais il ne veut pas le reconnaître. Une discussion avec l’ami du père de Ken fera comprendre à Kirara que Ken est peut-être amoureux de lui. Du coup Kirara a bien l’intention de lui poser directement la question... La fin du tome 2 est prometteuse avec un nouvel élève qui arrive dans la classe. 

Graphiquement les traits sont vraiment beaux. J’aime beaucoup cette douceur qui se dégage des personnages. 

L'un des points positifs du titre est l'humour qui est toujours présent et qui apporte une touche de fraicheur à l'histoire. J'ai souvent ri avec les situations où se trouvent Kirara. Ce n'est pas facile d'être beau avec des traits féminins et que l'on veut se donner un air viril.

L'édition est de qualité et les premières pages sont en couleur. J’ai vraiment hâte de lire la suite mais il faudra être patiente...

C'est vraiment très soft comme yaoi, c'est idéal pour commencer à en lire.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP. 

Mis en ligne le 20 septembre 2017. Mise à jour le 1er janvier 2018.