Buddhist priest & spider

Buddhist priest & spider


Sôgen, prêtre bouddhiste, effectue un pèlerinage à travers le pays en compagnie d’une créature surnaturelle au corps d’homme-araignée. Pour lui, les monstres n’ont jamais été effrayants, et Sôgen aime l’honnêteté et la franchise de son compagnon ; ce sont plutôt les humains et leur cruauté qui lui font peur. Mais Sôgen est mortel, et il ne peut s’empêcher de s’inquiéter du sort qui attendra son araignée lorsqu’il ne sera plus là...

Plongez dans la romance unique d’un prêtre un peu pervers et d’un homme-araignée loyal et attendrissant, au coeur d’un Japon surnaturel !

Fiche série

Auteur : Haji

Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :

  • VF : Boy's Love - IDP
  • VO : Printemps Shuppan 

Prépublication : Canna

Genre

  • Comédie
  • Homosexuel
  • Fantastique
  • Romance

Edition France

Avis

Buddhist priest & spider

Voici un yaoi (très) chaud, mais qui est drôle, certaines scènes m'ont fait rire. 

En le feuilletant rapidement, j’ai eu peur que cela soit trop hot pour moi (je préfère le soft… cela ne fait pas très longtemps que je lis des yaoi et je me limitais surtout à certaines auteures ou séries), mais finalement en le lisant, j’ai été surprise de constater que c’était drôle avec des personnages attachants.

Sôgen, un prête bouddhiste, exorcise les démons qui hantent les humains. Il est lui-même bien mystérieux… Son compagnon, Jin, est un jeune démon araignée, il fait souvent le fanfaron et cela le rend adorable. En tant qu’homme-araignée, il peut prendre forme humaine mais il peut avoir plusieurs paires de bras (qui sont très utilisées dans les scènes érotiques…). Au fil des chapitres, il mue et son physique change.

On rencontre d’autres personnages issus du folklore japonais comme un renard à neuf queues, un démon vache, un démon chat, un homme poulpe… J'aime beaucoup les histoires avec des yokaï, cet aspect m'a donc beaucoup plu.

A la fin du tome, il y a une histoire sur « le prince et le poulpe ».

C’est une lecture originale à réserver à un public averti, car il y a beaucoup de scènes érotiques...

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Boy's Love IDP