Your Lie in April

Your Lie in April 1

À 11 ans, Kôsei Arima est déjà un virtuose du piano. Formé avec la plus grande sévérité par une mère qui lui inflige d’interminables séances de répétition, il écume inlassablement tous les concours nationaux, où son talent éblouit les juges. Mais le jour où sa mère meurt d’une longue maladie, il perd complètement la faculté de jouer de son instrument : victime d’un blocage psychologique, le jeune garçon n’entend plus le son du piano quand il essaie d’en jouer…

Quelques années plus tard, son chemin croise celui de Kaori, une violoniste dont l’approche de la musique diffère totalement de la sienne. Alors que Kôsei est une véritable machine qui sait restituer les partitions à la perfection, Kaori, elle, préfère s’approprier les œuvres et les réinterpréter à sa manière… La rencontre avec cette jeune fille au caractère explosif va bouleverser les certitudes de Kôsei et redonner un sens à sa vie !

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : Naoshi ARAKAWA
Nombre de tomes : VF : 11 | VO : 11 (Terminé)
Editeurs :

  • VF : Ki-oon
  • VO : Kodansha

Prépublication : Gekkan Shônen

Genre

  • Drame
  • Musique

Edition France

Avis

Your Lie in April 7

Voici une excellente surprise. N’ayant pas vu l’animé, je ne peux pas comparer et je ne connais pas l’histoire non plus mais j’en ai entendu que du bien et c’est effectivement une agréable découverte.

Les personnages sont vraiment attachants. On n’a qu’une envie, c’est d’encourager Kôsei à surmonter son blocage vis à vis du piano afin qu’il puisse de nouveau avancer dans la musique classique qu’il affectionne. Kaori est très enthousiaste et sera d’une aide très précieuse pour Kôsei.

Le tome 1 nous présente les personnages et leur rencontre. Les tomes 2 et 3 nous plongent au coeur du concours Towa dans lequel ils rencontreront des rivaux. C’est une histoire d’amitié et de dépassement de soi. Il y a aussi les difficultés dans les relations avec les autres qui sont évoquées notamment à travers Kôsei.

Par contre, c’est une histoire dramatique, je suppose donc qu’à un moment cela deviendra triste (et chut, que personne ne me spoile !! je ne connais pas la fin car je n’ai pas vu l’animé...)

J’aime beaucoup les graphismes qui montrent bien les émotions. De plus, il y a aussi une présentation des morceaux joués dans le manga (Sonate pour violon et piano n° 9 de Beethoven, etc...) incluant un QR code et un lien youtube pour découvrir le morceau ! Quelle excellente idée !

Un shonen musical à découvrir absolument !

Rédigé par Sylvie.

Trailer du manga

Trailer de l'animé