We never learn

We never learn


Nariyuki est un élève de terminale, aussi brillant que pauvre, qui rêve d’obtenir une bourse pour poursuivre ses études dans l’université de son choix. La chance lui sourit lorsque le proviseur propose de la lui accorder... mais à une condition ! Devenir le tuteur des deux génies du lycée, Rizu et Fumino. La tâche aurait dû être des plus faciles, mais les belles demoiselles lui réservent une surprise de taille !

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : TSUTSUI Taishi
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 8
Editeurs :

  • VF : Kaze Manga
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Shônen Jump

Genre

  • Comédie
  • Tranche-de-vie

Edition France

Avis

we never learn 2

Une agréable surprise avec ce shonen que j’ai trouvé sympathique et drôle.

Etant de famille modeste, Nariyuki souhaite obtenir une bourse afin de poursuivre ses études. Le directeur lui propose de lui accorder cette bourse à une condition : il devra encadrer deux de ses camarades de classes, Fumino Furuhashi, une génie de la littérature qui est une catastrophe en mathématiques, et Ogata Rizu, une génie des mathématiques mais qui est désastreuse en littérature. Le lycéen ne peut pas refuser une telle offre et accepte cette mission. Plus tard, Nariyuki doit aussi s’occuper d’Uruka Takemoto, une sportive de haut niveau qui a beaucoup de lacunes dans les autres matières. Le lycéen a donc pour mission d’améliorer le niveau de ces trois génies, et ce ne sera pas une mince affaire vu ce qu’elles ont choisi comme poursuite d’étude...

On s’attache rapidement aux personnages. Nariyuki ne va pas compter ses heures pour aider ses camarades, il prend son rôle de tuteur très au sérieux afin qu’elles entrent dans l’université de leur choix. Pour l’instant, il n’y a aucune romance, mais on suppose que les filles vont tomber sous le charme de leur tuteur vu les efforts qu’il fait pour elles. Mais l’intéressé ne semble pas du tout concerné par l’amour, ses études sont prioritaires de toute façon. Peu à peu, Nariyuki va découvrir la personnalité des ses élèves et il va devoir s’adapter à elles pour les faire évoluer. Ceci passera par plusieurs quiproquo ou sous-entendus qui vous feront certainement sourire. Nous voyons clairement qu’il y a un harem de jolies filles qui se met en place autour de Nariyuki. Je me demande s'il y en aura d'autres.

L’humour est bien présent dans chaque chapitre. Le lycéen est souvent exaspéré par le comportement et le niveau des trois génies.   

J’aime beaucoup le fait que les élèves ont le choix de faire les études souhaitées et qu’on ne leur impose pas telle ou telle filière. Au moins, cela montre qu'il faudra persévérer pour qu'elles atteignent leurs objectifs même si le chemin sera long vu leur niveau.

Graphiquement, les traits sont plaisants. Taishi Tsutsui est aussi l’auteur du spin-off du NisekoiKosaki Magical Patissière mais je ne l’ai pas lu. 

Sur la jaquette, il y a un sticker "Dans la lignée de Nisekoi" et effectivement cette nouvelle série est du même style, c’est une comédie sentimentale lycéenne. 

C’est donc une bonne lecture, on passe vraiment un bon moment, il faut voir ce que cela va donner par la suite. En tout cas, c'est la première fois que je lis un manga avec des surdoués à l'école.

Information complémentaire :
Il va être prochainement adapté en animé.

Retrouvez mes avis sur chaque tome sur le blog : We Never Learn

Rédigé par Sylvie grâce au service presse de Kazé. Mise en ligne le 16 septembre 2018.