Noragami

Noragami 1


Yato est un dieu à tout faire, capable de terrasser des monstres venus de l’au-delà. Mais son orgueil et son égoïsme le rendent aussi impopulaire parmi les esprits que parmi les humains. C’est cet éternel loser que Hiyori croit sauver, au péril de sa vie, en l’empêchant de se faire renverser par un bus. Au seuil de la mort, cette dernière acquiert la capacité de séparer son âme de son corps et de voir les créatures qui hantent notre monde. 

Coincée avec Yato jusqu’à ce qu’il la rende humaine de nouveau, elle le suit dans toutes ses galères. Lui n’a qu’un objectif : devenir riche et célèbre, quitte à remplir les missions les plus risquées…


Lire un extrait

Fiche série

Auteur : ADACHI Toka
Nombre de tomes : VF : 16 | VO : 18
Editeurs :

  • VF : Pika
  • VO : Kôdansha

Prépublication : Gekkan Shônen

Genre

  • Fantastique
  • Aventure

Edition France

Avis

Noragami 8

Une très bonne surprise avec ce shonen qui se bonifie vraiment au fil des tomes. Je suis vraiment bien rentrée dans l’histoire à partir du tome 5. Néanmoins, je pense que le fait d’avoir regardé l’animé sur Wakanim permet de plonger beaucoup plus facilement dans l’histoire car on s’attache mieux aux nombreux personnages.

Yato est un Dieu mineur sans temple qui exauce les vœux des humains contre 5 yens. Dans le passé, il fut un Dieu redoutable... Yukine, son nouveau partenaire de combat, est un "shinki", une arme divine qui se transforme en épée. C’est un adolescent difficile qui accepte mal sa mort et son nouveau statut. Son tempérament colérique va en faire baver à Yato... et ils se disputeront souvent.
Hiyori est une collégienne qui peut quitter son corps suite à un accident. Sa forme astrale a une force surhumaine et elle possède une queue qui la relie au monde des humains. Si jamais celle-ci est coupée, la jeune fille deviendra définitivement un fantôme ! Elle demande alors au Dieu Yato de lui rendre sa forme humaine... d’autant plus que c’est à cause de lui qu’elle a eu son accident.

A côté de ces trois personnages principaux, il y a une multitude de Dieux et de Shinkis. Par exemple, la fabuleuse Bishamon, Déesse de la guerre, qui hait Yato car elle pense qu’il a tué ses shinkis dans le passé... Kazuma, le shinki sacré de Bishamon qui s’entend bien avec Yato... Les combats entre Yato et Bishamon sont époustouflants !

L’humour est très présent aussi et apporte un peu de légèreté après des scènes bien sombres.

Les tomes 5 et 6 correspondent à la fin de la saison 1 de l’animé, donc si vous avez vu l’animé, vous n’aurez pas trop de surprise.

Le tome 7 est un tome de transition, il est plus léger que les tomes précédents qui comprenaient de nombreux combats. On y découvre quelques brides du passé de Yato et de Bishamon. Le lien entre Yato et Hiyori est renforcé et la jeune fille lui fera même un très beau cadeau...

Graphiquement les traits sont soignés et les scènes de combats sont bien rythmées.

Un shonen à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

Un one-shot Noragami histoires errantes est également publié et on y découve la vie quotidienne des dieux et de leurs shinki.

Rédigé par Sylvie. Mise à jour le 9 avril 2017.

Trailer du manga