My Hero Academia

My Hero Academia 1


Dans un monde où 80 % de la population possède un super‑pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super‑vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole.

Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir...

Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : HORIKOSHI Kôhei
Nombre de tomes : VF : 11 | VO : 14
Editeurs :

  • VF : Ki-oon
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Shônen Jump

Genre

  • Fantastique
  • Aventure
  • Action

Edition France

Avis

My Hero Academia 4

Une bonne surprise avec My Hero Academia et pourtant j’étais très sceptique.

J’ai regardé la saison 1 de l’animé sur ADN et j’ai été convaincue seulement à partir de l’épisode 5. C’est surtout parce que j’ai bien aimé la deuxième moitié de la saison 1 que je me suis lancée dans le manga et je ne le regrette pas du tout ! J’ai dévoré les 4 premiers tomes consécutivement tellement j’étais plongée dedans !

Pour comparer, la saison 1 de l’animé correspond à 2 tomes et demi du manga, donc cela va vite, on se trouve rapidement dans l’action. La saison 2 correspond au championnat de l’école Yuei qui commence dans le tome 3.

On suit l’apprentissage d’élèves ayant des alters (super-pouvoirs) dans une école de super-héros, le lycée Yuei. Leurs pouvoirs se sont révélés avant leur 4 ans sauf pour un élève, Izuku (Deku) qui n’a aucun pouvoir. Pourtant, il veut devenir un super-héros comme son idole All Might. Il prend des notes dans des cahiers sur les héros et leurs alters. Sa rencontre avec son idole va changer sa vie. Il doit suivre un entrainement intense afin de préparer son corps (chétif) à recevoir le pouvoir de All Might. En effet, celui-ci est diminué par une blessure et ne peut utiliser son alter que 3 h par jour, il souhaite donc le transmettre à Deku qui lui a prouvé sa bravoure... Grâce à son entrainement et à son nouvel alter (qu’il ne maîtrise pas encore), Izuku parvient à entrer au lycée Yuei. Il y retrouve notamment son camarade d'école Katsuki Bakugo qu'il connait depuis qu'il est petit... 

On s’attache vite aux élèves de la classe de super-héros, ils sont vraiment tous atypiques et ils ont des alters vraiment originaux (plus ou moins utiles évidemment). J'aime bien le tempérament de Katsuki qui se met toujours en colère et qui martyrise Deku depuis son enfance... Les professeurs sont tous des super-héros dont le plus puissant All Might... Quand aux vilains, ils sont vraiment horribles surtout Tomura Shigaraki (celui qui a des mains sur le corps et sur le visage), il me fait trop flipper...

Dans le tome 1, on découvre surtout l'entrainement de Deku pour recevoir l'alter de All Might et son intégration au lycée Yuei. Dans le tome 2, c'est l'entrainement au combat où l'on voit Katsuki affronter Deku puis l'entrainement au sauvetage dans lequel des super-vilains s'invitent afin d'éliminer le symbole de la paix, All Might... A partir de la deuxième moitié du tome 3, c'est le championnat de Yuei qui commence. On découvre des élèves d'autres sections du lycée. Tous les élèves doivent s'affronter pour se sélectionner pour les prochaines épreuves afin d'accéder à la finale. Seuls les meilleurs sont sélectionnés. Parfois les matchs se font en solitaire (course d'obstacles, duels...) ou par équipe (battle royale). Ce championnat permet surtout aux élèves de se faire remarquer par des professionnels. J'aime bien cet arc, on en apprend plus sur certains élèves (comme Shoto par exemple), mais c'est dommage que les épreuves soient si courtes.

On retrouve plusieurs thèmes comme la persévérance, le dépassement de soi, le courage surtout pour Deku mais c’est valable aussi pour les autres élèves.

L’édition de Ki-oon est de qualité (pensez à soulever les jaquettes) comme toujours. Une présentation des élèves et des professeurs figure entre les chapitres.

Je suis donc conquise par ce nouveau shonen et je comprend désormais l'engouement qui entoure ce titre. 

Cette année, j'ai découvert beaucoup de super-héros puisque j'ai aussi aimé One-Punch Man (qui est beaucoup plus drôle que My Hero Academia) et Ultraman. En tout cas, la cavalerie est là, vivement les prochains tomes ! 

Rédigé par Sylvie.

Trailer du manga

Trailer de la saison 1 de l'animé