Magi : The Labyrinth of Magic

Magi : The Labyrinth of Magic 1


Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte. Et pour cause, elle abrite Hugo son gigantesque compagnon sans tête. Il rencontre Ali Baba, qui ne rêve que de grandeur et de richesse. Il compte sur les labyrinthes, des ruines mystérieuses débordantes de trésors pour atteindre son but, et... sur la flûte d’Aladin. 

Arriveront-ils à déjouer les pièges mortels du labyrinthe et à se défaire de la convoitise d’autres personnages bien plus puissants ?

Fiche série

Auteur : ÔTAKA Shinobu
Nombre de tomes : VF : 25| VO : 32
Editeurs :

  • VF : Kurokawa
  • VO : Shôgakukan

Prépublication : Shônen Sunday

Genre

  • Aventure
  • Fantastique

Edition France

Avis

Magi : The Labyrinth of Magic 21

Voici un excellent shonen à ne pas manquer si vous aimez l’aventure et la magie ! Il se lit avec plaisir et il y a beaucoup d’humour. J’ai absolument adoré !

Magi s’inspire des Contes des 1001 nuits notamment par les noms des personnages (Aladin, Ali Baba...). J’avoue que le premier tome ne m’avait pas emballée plus que cela, et c’est surtout après avoir vu l’animé que je me suis plongée dans le manga et je ne le regrette pas ! Le manga se bonifie au fil des tomes.

Aladin est un jeune garçon naïf qui a pour ami, Hugo, un puissant Djinn enfermé dans une flûte, leur lien est bien mystérieux. Il rencontre Ali Baba, et ils décident de partir ensemble à l’aventure pour explorer des labyrinthes à la recherche de précieux écrins enchantés. Ils feront connaissance de nombreuses personnes telles que Morgiane, une jeune esclave qui finalement les accompagnera pour les remercier de l’avoir libérée.

Le tome 1 présente les personnages notamment Aladin et son Djinn Hugo. Ali Baba est encore un personnage secondaire mais il aura l’un des rôles principaux rapidement car l’histoire avance bien et devient passionnante. Même si l’on peut avoir l’impression qu’il ne se passe pas grand chose au début, rassurez-vous l’aventure commence rapidement. Dès le tome 2, le voile se lève peu à peu sur l’origine d’Aladin et aussi sur Ali Baba. Il existe plusieurs arcs à l’histoire dont les principaux se déroulent à Balbadd, à Sindoria et à Magnostadt (où Aladin ira étudier la magie dans une école de Sorciers). Plus l’histoire avance, plus elle devient passionnante.

Les personnages sont charismatiques. J’adore Sindbad qui a un côté bien mystérieux. Aladin apporte beaucoup de fraîcheur par son enthousiasme, il est drôle, même lorsqu’il est obsédé par les grosses poitrines... Ali Baba est volontaire et courageux, malgré ses peurs, il prendra sa destinée en main. Quant à Morgiane, la jeune esclave, elle changera au contact des deux amis. C’est aussi une histoire d’amitié.

J’aime beaucoup les graphismes et les couvertures sont magnifiques.

Le manga a été adapté en animé (deux saisons) que je vous conseille de regarder.

Il serait dommage de passer à côté de ce bon shonen !

Rédigé par Sylvie. Juillet 2014.