Haikyu !! - Les as du volley ball

Haikyu 1


Malgré son pauvre mètre 63, Shôyô se donne à fond dans le sport qu’il aime : le volley-ball ! Son secret pour compenser sa petite taille : une détente phénoménale ! En intégrant la section volley du lycée Karasuno, notre rookie est déterminé à prendre sa revanche sur Tobio, un passeur aussi arrogant que talentueux, qui l’avait humilié au collège. Mais en ouvrant les portes du gymnase, il découvre que son ennemi juré est son futur coéquipier ! 

Les deux jeunes recrues devront néanmoins jouer en combinaison pour espérer redorer le blason d’un club de légende, déchu de son rang de champion…


Lire un extrait

Fiche série

Auteur : FURUDATE Haruichi
Nombre de tomes : VF : 21 | VO : 25
Editeurs :

  • VF : Kazé
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Shonen Jump

Genre

  • Sport
  • Tranche de vie

Edition France

Avis

haikyu 17

Voici un bon shonen sportif qui fut pour moi une agréable surprise. Je m’y suis intéressée après avoir commencé à suivre l’animé disponible actuellement sur Wakanim et je ne le regrette pas.

Shoyo adore le volley-ball, il admire un joueur de petite taille (comme lui) surnommé "le petit géant" qui évolua au lycée Karasuno. Trois ans plus tard, au collège, il réussit à mettre en place une équipe de volley-ball avec des amis qui ne s’y connaissent pas (l’un est membre du club de basket et l’autre de foot). L’équipe doit faire face à une équipe qui a un passeur de talent, Tobio, mais celui-ci est très arrogant et n’a pas du tout l’esprit d’équipe. Shoyo est humilié par la défaite mais il s’accroche pour s’améliorer, il s’entraînera même avec l’équipe féminine de volley. Arrivé au lycée, il rêve d’affronter son rival mais il a la désagréable surprise de découvrir qu’ils sont désormais co-équipiers...

Peu à peu, les rivaux sont forcés de s’entendre afin d’être acceptés dans l’équipe. Shoyo est toujours optimiste et volontaire, il a une détente incroyable. Au contraire, Tobio est désagréable mais peu à peu, on sent qu’il change au contact de Shoyo et des autres membres de l’équipe. Désormais, il sait qu’il y aura toujours quelqu’un pour récupérer sa passe. Au fil des tomes, l’équipe se soude et de nouveaux membres apparaissent et ils auront aussi un entraîneur digne de ce nom.

L’humour est bien présent notamment avec les disputes entre Tobio et Shoyo. On retrouve bien les codes du shonen notamment le courage et la ténacité.

Graphiquement, les traits sont sympathiques mais le plus frappant, c’est le dynamisme qui se dégage lors des matchs dans les mouvements des joueurs.

C’est donc une bonne surprise surtout que cela faisait longtemps que je n’avais pas été aussi emballée par un manga sportif.

Rédigé par Sylvie.