Food Wars ! L'étoile

Food Wars ! L'étoile 1


Après son examen de fin d’étude et le diplôme de l’académie Totsuki en poche, Shinomiya Kojiro, 18 ans, quitte son Japon natal pour Paris. Son but : ouvrir à terme un restaurant sur les Champs-Élysées. Mais dès son arrivée, les choses ne se passent pas comme prévu. Entre refus et mauvais coups, ses premiers essais dans la restauration vont s’avérer très compliqués...

Fiche série

Dessin : AKITOKI Taiki, SAKUMA Mitsuyuki
Scénario : ITÔ Michiko, TSUKUDA Yûto
Nombre de tomes : VF : 4 | VO : 5 (en cours)

Editeurs :

  • VF : Delcourt / Tonkam
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Shônen Jump+

Genre

  • Tranche-de-vie
  • Gastronomie

Edition France

Avis

J'ai commencé à lire Food Wars! par son spin-off Food Wars ! l’étoile. Je me suis dis que vu que l’histoire est centrée sur Shinomiya Kojiro, un personnage charismatique de l’Académie Totsuki, ce serait bien d’en savoir plus sur lui avant lire le manga initial mais je le connaissais déjà car j'ai vu l'animé Food Wars !.

J’ai bien aimé cette lecture. Par contre, je crois que ce n’est pas du tout la même ambiance que le manga Food Wars !. Ici, lorsqu’une personne goûte un plat, elle n’est pas envoyée au 7e ciel... et il n’y a pas d’action comme des duels de chef par exemple.

On découvre donc la vie de Shinomiya Kojiro, jeune diplômé de l’Académie Totsuki, qui part seul en France pour se perfectionner en gastronomie française. Il va commencer en bas de l’échelle dans un restaurant traditionnel étoilé, puis il aide une maraîchère, il devient chef à domicile à Tours, il assimile de nouvelles techniques en multipliant les expériences... Il fera de nombreuses rencontres notamment le jeune Albert qui va finalement le suivre dans son tour de France gastronomique. Evidemment, il y aura des jaloux qui lui mettront de bâtons dans les roues.

Ne cherchez pas l’action ni les détails dans les préparations culinaires, il n’y en a pas vraiment. Kojiro rencontre diverses personnes qu’il va aider car malgré son caractère, il aide ceux qui donnent le meilleur d’eux-mêmes. Il y a aussi des flash-back sur son enfance, il était adorable lorsqu’il était enfant. Difficile de reconnaître, l’homme de 28 ans, imbu de lui-même lorsqu’il est instructeur à l’Académie.

Il y a beaucoup de clichés sur les Français, la France, sur le fait qu’un chef japonais doit forcément cuisiner des sushis d’un point de vue d’un Français... D’ailleurs entre les chapitres il y a une petite rubrique "La petite pause" qui donne des anecdotes sur la France.

C'est donc une lecture sympathique mais maintenant que j'ai commencé à lire l'oeuvre principale, je préfère l'autre série qui est pplus riche en action et qui vous fait beaucoup plus saliver... Miam !

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 25 novembre 2017