Black Butler

Black Butler 1

Ciel Phantomhive est l’héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise. C’est sur les épaules de ce jeune garçon d’une grande beauté, très intelligent et mature pour son âge, que repose l’empire familial commercialisant entre autres des jouets et des friandises.

Ciel fait également partie des "chiens de garde de la reine", ces membres de la gentry travaillant pour le gouvernement en vue d’éradiquer le crime du pays. Ce qui ne manquera pas de le placer dans des situations plutôt périlleuses.

Ciel vit seul dans un grand manoir. Enfin, seul, pas vraiment, puisque Sebastian, son majordome, toujours en livrée noire, impeccablement stylé dirige la maison, accompagne Ciel partout et lui sert en quelque sorte de garde du corps. Sebastian doit également s’occuper de May Linn, la femme de chambre, de Bardroy, le cuisiner et de Finnian, le jardinier, tous trois plutôt loufoques. En matière d’érudition, d’éducation, d’art culinaire, rien à redire, Sebastian est parfait. Mais il ne faut pas se fier à ses belles manières car des gangsters menaçant la vie de son jeune maître ont entre autres découvert à leurs dépends, sa vraie nature… Ciel aurait-il signé un pacte avec le Diable… ?!

Fiche série

Auteur : Yana Toboso
Nombre de tomes : VF : 24 | VO : 24
Editeurs :

  • VF : Kana
  • VO : Square Enix

Prépublication : Gangan Fantasy

Genre

  • Fantastique
  • Action
  • Suspense

Edition France

Avis

Black butler 21

J’aime beaucoup ce shonen et j’adore Sebastian !

Âgé de 12 ans, Ciel Phantomhive est l’héritier de l’entreprise de jouets Phantom. Il habite dans un manoir près de Londres avec ses domestiques. Son majordome Sebastian Michaelis est en fait un démon avec qui il a passé un pacte qui est représenté par un pentacle qui se trouve à son œil droit pour Ciel et sur sa main gauche pour Sebastian.

A eux d’eux, ils vont résoudre différentes affaires surnaturelles sur ordre de la reine Victoria. Ciel est le « chien de garde de la Reine", une sorte de détective privé pour des affaires parfois délicates.

Le manga contient plusieurs arcs, par exemple celui avec le Navire Campania, le cirque Noah (tomes 6 à 8), Meurtres au manoir (tomes 9 à 11), voyage sur le Campania (tomes 11 à 14), Weston College (Tomes 14 à 18), la Sorcière verte (Tomes 19 à 22), Sphere Music-hall (tome 23...). Celui que j’ai moins aimé est celui sur le navire Campania avec les zombies... j’ai trouvé que cela devenait n’importe quoi. Heureusement après cela redevient intéressant.

Les personnages sont charismatiques surtout Sebastian, quel classe ! J’adore quand il se bat avec ses fourchettes... et quand il joue son rôle de majordome exemplaire. Il est souvent dépité par la maladresse (et catastrophes) des autres domestiques. Je ne peux pas dire qu’ils sont attachants, car ce n’est pas vraiment le cas, Ciel est quand même très froid mais quand on apprend son passé, on comprend parfaitement son comportement. Les domestiques sont pas mal non plus avec leurs prouesses techniques (je ne vous dirais pas lesquelles... mais cela m’a surprise lorsque je l’ai découvert, mais j’ai adoré cet aspect). D’autres personnages, les shinigamis apparaissent régulièrement, Grell Sutcliff est d’ailleurs trop drôle...

Graphiquement, les traits sont soignés. Il y a beaucoup de rythme dans l’histoire et cela se voit bien dans les dessins des différents combats.

C’est un bon shonen à découvrir si ce n’est pas déjà fait.


A noter :
Il a été adapté en animé (trois saisons et des OAV) et en film live.

Rédigé par Sylvie.

Trailer du manga