Bestiarius

Bestiarius 1

Ier siècle après Jésus-Christ, l’Empire romain est à son apogée et ses légions soumettent une à une les dernières contrées où monstres et humains vivent encore en paix. Criminels, innocents, orphelins, demi-humains, wyvernes... Tous constituent les rangs d’esclaves guerriers jetés dans l’arène et forcés de s’entretuer pour divertir l’empereur Domitien et les Romains avides de sang.

Parmi ces combattants se trouvent des gladiateurs qui affrontent fauves et créatures légendaires : on les appelle les “Bestiari”. Or, certains d’entre eux, comme Finn ou Zénon, ont été élevés aux côtés de ceux qui, aux yeux de Rome, ne sont que de simples bêtes, et ils comptent bien retourner leurs armes contre leurs geôliers... et même contre l’Empire tout entier !

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : KAKIZAKI Masasumi
Nombre de tomes : VF : 4 | VO : 4
Editeurs :

  • VF : Kaze Manga
  • VO : Shôgakukan

Prépublication : Shônen Sunday

Genre

  • Action
  • Héroic-fantasy
  • Fantastique

Edition France

Avis

Bestiarius 3

Avec Green Blood , Masasumi Kakizaki avait déjà placé la barre très haute au niveau des graphismes, mais cela se confirme encore plus avec ce nouveau titre Bestiarius. Les planches sont de qualité et les visages des personnages sont vraiment expressifs !

Les histoires des deux premiers tomes s’entremêlent. Il y a des combats époustouflants et on y rencontre des créatures légendaires souvent présentes dans l’héroic-fantasy.

Dans le tome 1, on découvre d’abord l’histoire de Finn, un orphelin, et de la wyverne Durandal. Ils se considèrent comme père et fils. Ils sont tous les deux prisonniers de l’Empire Romain et l’Empereur décide de les faire combattre l’un contre l’autre dans l’arène... La deuxième histoire concerne Zénon, un enfant humain élevé par le Minotaure, et qui se retrouvera aussi dans l’arène à combattre une manticore...

Le deuxième tome concerne les jeunes Arthur, Galahad, Pan et Elaine. L’armée romaine incendie leur village et enlève Elaine. Arthur et ses deux compagnons décident de la retrouver. Pour cela, ils demandent de l’aide à un mystérieux guerrier accompagné de sa wyverne...

Le 3e tome est excellent. J’avais peur que la fin soit expédiée mais non pas du tout. C’est vraiment haletant avec des scènes d’actions dans l’arène à couper le souffle !

L’édition est de qualité et nous avons aussi des planches en couleur au début et au milieu des tomes. Des ex-libris étaient également offerts pour l’achat des deux premiers tomes.

Un bon shonen à découvrir !

Rédigé par Sylvie.

Trailer du manga