The Gentlemen's Alliance Cross

The Gentlemen's Alliance Cross


Hainé Otomiya est une jeune fille dynamique mais qui cache un douloureux secret. Adoptée par une famille très riche, Hainé a été "vendue" par son père pour régler ses dettes. Hainé entre dans une école d'élite où les élèves sont classés en trois catégories.

Hainé est secrètement amoureuse de Shizumasa dit " l'empereur ". Fortuitement, elle devient son garde du corps et entre ainsi au Conseil des élèves. C'est le début d'une grande aventure : elle se retrouve plus près de celui qu'elle aime, mais également au centre d'une lutte pour le pouvoir !


Fiche série

Auteur : TANEMURA Arina

Nombre de tomes : VF : 11 | VO : 11

Editeurs :

  • VF : Kana
  • VO : Shûeisha
Prépublication : Ribon

Genre

  • Romance
  • Tranche de vie

Edition France

Avis

The gentlemen's alliance cross 11

Voici un shojo que nous devons à Arina Tanemura qui es déjà connue pour son oeuvre Full moon et Princesse Sakura.

L’histoire est originale, bien rythmée, très drôle. Il y a de nombreux personnages ayant chacun une forte personnalité et même les personnages secondaires, comme le facteur et le gardien, sont importants dans l’histoire. On prend plaisir à suivre ces héros dans leurs évolutions personnelles et dans le développement de leurs sentiments amoureux ou familiaux.

L’histoire peut paraître banale pour un shojo avec notamment un amour impossible qui se passe (encore) dans un lycée. La fin est prévisible car on se dit que cela ne peut pas se finir mal (ce serait injuste !) mais le lecteur est bien tenu en haleine car plus l’histoire avance, plus on se demande comment la mangaka va faire pour parvenir à sa fin, avec surtout une fin à la hauteur de cette magnifique série. Et je n’ai pas été déçue ! Un vrai régal, d’ailleurs j’ai lu les 11 volumes à la suite.

Les traits des personnages, les décors, les costumes sont vraiment très beaux même si les personnages ont parfois de grands yeux qui prennent la moitié du visage (surtout Hainé). Il y a aussi des dessins en SD qui apportent beaucoup de fraîcheur et d’humour.

La mangaka a également voulu se démarquer de ce qu’elle faisait auparavant en mettant en place pour la première (et unique) fois de sa carrière une relation homosexuelle au sein du Comité des élèves. Mais elle dit elle-même dans l’un de ses commentaires qu’elle ne recommencera pas.

Je ne peux que vous inciter à découvrir cette série. Vous ne serez pas déçu car on prend beaucoup de plaisir à la lire.

Rédigé par Sylvie.