Rose & Wolf

Rose & Wolf

Yoshino Futaba est en première année dans un lycée d'élite, l'un des plus prestigieux du Japon divisé en deux unités, l'une pour les élèves « normaux » et l'autre pour les élèves « spéciaux ». Elle est follement amoureuse d'un dénommé Kiriya de l'unité spéciale dont elle rêve jour et nuit. Un jour où Yoshino est de corvée pour garder le chien de l'une de ses professeurs, ce dernier s'enfuit jusqu'à la section spéciale, interdite aux élèves « normaux ». Elle y surprend Kiriya, allongé sur un banc en plein milieu d'un jardin sur le toit du lycée, ce qui déclenche la colère de ce dernier. 

Suite à un accident, elle avale le pendentif du jeune homme, découvre alors que ces élèves sont des « hommes-loups » et que le pendentif contenait la « force » vitale de Kiriya. Son destin est désormais lié à celui de Yoshino qui détient ainsi « sa vie »…

Lire un extrait


Fiche série

Dessin : YUZUKI Jun

Nombre de tomes : VF : 3 | VO : 3 

Editeurs :

  • VF : Soleil
  • VO : Kôdansha
Prépublication : Bessatsu Friend

Genre

  • Fantastique
  • Romance

Edition France

Avis

Rose & Wolf 3

Encore une bonne surprise des éditions Soleil avec Rose & Wolf, un petit shojo en trois tomes de Jun Yuzuki.

D’abord, ce qui m’a énormément frappé, c’est la similitude des premiers chapitres avec le manga Vampire Knight : un lycée avec deux cursus, un pour les élèves normaux, un pour les élèves spéciaux (tous très beaux, en uniformes blancs…), séparés par une grille avec des groupies de filles qui cherchent à rencontrer les beaux gosses de l’autre section. C’est sûr que cela rappellera beaucoup de choses aux lectrices de Vampire Knight

En fait, les élèves spéciaux ne sont pas des vampires mais des hommes chiens… mais bon, leur transformation consiste seulement à avoir des oreilles de chiens (différentes selon les races), une queue ainsi que quelques comportements canins (surtout avec le bœuf séché...). Je vous avoue que j’aurai préféré une transformation du même genre que dans le film et manga Les enfants loups avec le museau, le corps et les pattes… mais bon, au moins les hommes chiens sont encore plus mignons.

L’histoire est sympathique, on y suit Futaba, qui est amoureuse de Kiriya, un élève du cursus spécial, elle va être liée à lui lorsqu’elle avale involontairement la soul seed du jeune homme. Or, celle-ci lui donne de l’énergie et il en a un besoin vital. Du coup, Kiriya n’a pas d’autre choix que d’aller embrasser le cou de Futaba régulièrement pour reprendre des forces. Il en a effectivement besoin, car il est d’une race supérieure (que je vous laisse découvrir par vous-même…), il est amené à devenir chef de clan, ce qui attise forcément des jalousies… Le dernier tome m’a agréablement surprise.

Graphiquement, les traits sont fins, très beaux et mignons. Les personnages sont attachants et les élèves de la classe spéciale ont souvent des réactions typiquement canines, ce qui est souvent drôles, surtout avec Rihito…

Pour conclure, c’est un bon petit shojo qui se laisse lire.

Rédigé par Sylvie.