Rainbow Days

Rainbow Days


Suivez le quotidien haut en couleur de quatre lycéens unis par une franche amitié et leurs histoires avec les filles !

Natsuki, le doux rêveur au romantisme assumé. 
Tomoya, le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive. 
Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire. 
Tsuyoshi, l’otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme.

Malgré leurs différences, ils n’ont qu’un but : s’amuser et profiter à fond de leur jeunesse ! Un concentré d’amour et d’humour !

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : MIZUNO Minami
Nombre de tomes : VF : 11 | VO : 15 (Terminé)
Editeurs :

  • VF : Kazé
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Betsuma

Genre

  • Romance
  • Comédie
  • Vie scolaire

Edition France

Avis

Rainbow Days

Après avoir vu l’animé, je découvre la version manga et j’ai dévoré les 11 premiers tomes, c'est une lecture 100 % addictive. 

Nous découvrons la vie quotidienne de quatre lycéens au caractère opposé : Natsuki Hashiba, Tomoya Matsunaga, Keiichi Katakura et Tsuyoshi Naoe. Les quatre amis sont toujours ensemble et aiment discuter des filles. Mais depuis Noël Natsuki n’a plus qu’une fille en tête, Anna Kobaya, qui l’a consolé dans la rue un soir de Noël après une rupture en lui offrant un paquet de mouchoir. Ses amis vont alors l’aider à se rapprocher de la jeune fille...

On s’attache très rapidement à ces quatre garçons, l’humour est omniprésent et l’histoire est dynamique et très rafraîchissante.

Natsuki est un garçon romantique, timide et un peu naïf, c’est le personnage central de l’histoire. Matsu est un playboy. Cela apporte beaucoup de scènes comiques surtout avec Mari, la meilleure amie d’Anna. Il n’a pas l’habitude d’être rejeté et insulté par une fille. Keiichi, malgré son visage d’ange est du genre sadique, il a toujours un fouet avec lui et il a des tendances SM... Tsuyoshi est un otaku timide mais c’est le seul qui est en couple avec Yuki, une jolie cosplayeuse, qui, elle, est plutôt extravertie. Les trois filles Anna, Mari et Yuki sont très intéressantes et pourtant elles ont des caractères opposés. Avec les quatre garçons et les trois filles, nous avons un bel arc-en-ciel (d’où le titre Rainbow days) avec des personnages complètement différents. Une quatrième fille va peu à peu rejoindre le groupe, il s'agit de Nozomi, l'adorable petite soeur de Matsu, qui tombera sous le charme d'un des garçons.

Les personnages évoluent bien à leur rythme. Les quiproquos sont nombreux et toujours drôles. Au fil des chapitres, on en apprend un peu plus sur les quatre garçons et sur les filles. En fonction des tomes, certains personnages sont mis en avant. Par exemple, le tome 6 est surtout centré sur Matsu / Mari. 

L’histoire avance vite dans le tome 8 et nous retrouvons les quatre garçons en terminale. C’est l’occasion pour Natsu de se rappeler avec nostalgie comment il a rencontré Matsu, Kei et Tsuyo lorsqu’ils étaient en seconde. Je me demandais depuis le début de la série comment quatre garçons complètement différents avaient pu sympathiser. J’ai donc ma réponse et cela m’a bien fait rire. Cela n’a vraiment pas été facile pour Natsu puisque les garçons ne s’entendaient absolument pas et il a dû faire des efforts pour réconcilier tout le monde !

Les tomes 9 et 10 sont consacrés au voyage de fin d'études et il y a de très nombreux rebondissements et les sentiments de chacun ont beaucoup évolué.

Le fait d’avoir le point de vue des garçons sur l’amour et non celui des filles comme dans la majorité des shojos est vraiment original. Pour l'instant, mon préféré parmi les quatre garçons est Tsuyo (l'otaku) mais j'aime beaucoup Natsu avec son côté rêveur et romantique. 

J’aime beaucoup le style graphique, les traits sont fins et délicats.

Côté édition, elle est dans l'ensemble de qualité mais dans le tome 2, Natsu est appelé plusieurs fois Kei. C'est un peu dommage.

Dans le tome 5, il y a aussi des petites histoires cross-over entre Rainbow Days et Hibi Chouchou : Edelweiss et papillons en une page.

A partir du tome 8, des marque-pages sont offerts dans les tomes (sous plastique avec le manga).

Si vous avez vu l'animé, vous aurez la suite de l'histoire à partir de la deuxième moitié du tome 7.

Il s'agit de mon coup de coeur de novembre 2017. 


Découvrez mes avis sur chaque tome dans la rubrique "Mes lectures de la semaine" sur le blog : Mot clé : Rainbow Days

Page de la série sur le site de l'éditeur | Découvrez mon avis sur l'animé

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 1er novembre 2017.

Merci à Kazé pour le lovely pack et les tomes  8 à 10 reçus en service presse.

NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.