Princesse et la Bête (La)

Princesse et la Bête


Un territoire défendu, plongé dans une atmosphère impure... C’est là que vit un peuple de créatures étranges qui autrefois dominait et dévorait les hommes. Salifie est le 99e sacrifice offert à leur terrifiant roi. Or la jeune fille ayant été élevée pour devenir une offrande, ne craint pas le souverain et attend sagement la nuit de la cérémonie. Lorsque celle-ci découvre le secret de ce roi qui n’a pas de nom, une légende s’écrit...

Lire un extrait


Fiche série

Auteur : TOMOFUJI Yû

Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 8

Editeurs :

  • VF : Pika
  • VO : Hakusensha
Prépublication : Hana to Yume

Genre

  • Romance
  • Fantastique

Edition France

Lu sur izneo

Cliquez sur le logo pour voir la fiche en version numérique.

Avis

Voici une très bonne surprise avec la lecture numérique sur izneo de La Princesse et la Bête. Je suis complètement conquise par ce titre qui m’a fait penser à un mélange de The Ancient Magus Bride pour le côté surnaturel et de La Belle et la Bête pour le lien qui se met en place entre les personnages.

Salifie est une jeune fille qui doit être sacrifiée au roi des démons. Elle est préparée depuis son enfance pour cet événement et elle a conscience que personne ne la regrettera. Lors de sa présentation devant ce terrifiant roi, elle n’a pas peur contrairement aux autres jeunes filles qui ont été sacrifiées avant elle. Elle est même très franche dans ses propos et ses paroles toucheront le roi. Jusqu’à la nuit du sacrifice, il l’autorise à rester dans le palais à ses côtés. Salifie va découvrir le secret de ce roi sans nom qu'elle nomme affectueusement "Leonhart". Peu à peu, ces deux êtres que tout oppose, vont voir leur destin se rapprocher… Le roi décide finalement de prendre la jeune sacrifiée comme épouse, ce qui va évidemment causer de grands remous dans le monde des démons !

Les personnages sont très attachants. Le roi est monstrueux, bestial et les humains en ont peur et ses sujets aussi. Il est terrifiant lorsqu'il se met en colère. Pourtant, derrière son apparence se cache un être au grand cœur, qui se sacrifie pour la paix de son peuple, il veut absolument éviter de faire couler le sang. Il porte un lourd secret. Salifie est une jeune fille téméraire et courageuse, elle n’a pas peur du roi démon pour la simple raison que des êtres humains ont déjà été beaucoup plus cruels envers elle par leurs comportements et leurs regards glaçants. Or ce qu’elle voit dans les yeux du roi, c’est une extrême gentillesse, elle voit au delà de l’apparence. Même si au début il essaye de lui faire peur, cela n’a aucun effet sur elle, au contraire. Peu à peu ils deviennent complices et il y a souvent des petites touches d’humour entre eux et de jolis moments de tendresse. Leo peut être lui-même devant la jeune fille et il est bien décidé à la protéger.

L’histoire s’assombrit au fil des pages, cet amour entre le roi démon et une jeune humaine, fait scandale, leur histoire semble impossible et ils devront certainement affronter beaucoup d’épreuves et de préjugés. De nombreux complots et dangers planent autour d’eux. Le roi doit faire face à des rebelles qui souhaitent la guerre contre les humains, il doit aussi contrer des projets d’alliance en refusant des mariages avec des princesses démones de sang royal. Certaines d’entres elles sont prêtes à tout pour devenir une concubine et elles sont jalouses de Salifie, la future reine. De plus, dans royaume d’Ozmalg, il y a des miasmes toxiques qui peuvent mettre en danger la vie de Salifie...

Malgré le contexte sombre, l’humour reste présent. La spontanéité de Salifie met souvent le roi dans des situations comiques, elle est accompagnées de deux créatures qui ressemblent à des boules de poils noirs, Cyc et Lope, qui sont aussi très drôles. Même leur apparence est adorable, par exemple avec leur petits noeuds papillons ou leurs bonnets de nuit. Ils ne sont pas méchants, et ils sont toujours là pour aider la jeune humaine. Anubis, le Chancelier, a aussi des scènes comiques vu comment il est traité par Salifie, elle le fait souvent enrager.  

Les graphismes sont vraiment très plaisants et doux. Salifie se montre très souvent adorable et Léo a une belle prestance. Leur complicité se voit rapidement dans les diverses planches.

C’est un titre très prometteur, j’ai hâte de lire la suite !

Coup de coeur du mois d'octobre 2018.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de izneo / Mis en ligne le 22 juillet 2018. Mis à jour le 23 septembre 2018.

NIEHIME TO KEMONO NO OH © Yu Tomofuji 2016 / HAKUSENSHA, INC.

Les tomes de La Princesse et la Bête

Découvrez mes avis sur chaque tome sur le blog dans une rubrique dédiée à ce shojo : La Princesse et la Bête

Vous pouvez aussi les lire en cliquant sur chaque couverture ci-dessous.

Princesse et la bête
Princesse et la bête

Galerie