Maison du Soleil (La)

Maison du Soleil 1


Petite, Mao passait ses journées dans la famille Nakamura. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide laissé par l’absence de sa mère, partie avec un autre homme, et celle de son père, travailleur acharné. Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et construit une nouvelle vie de famille à laquelle la jeune fille se sent étrangère. Hiro, l’aîné des Nakamura, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Face à la détresse de la jeune fille, il lui propose d’emménager chez lui…

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : TAAMO
Nombre de tomes : VF : 10 | VO : 13 (Terminé)
Editeurs :

  • VF : Pika
  • VO : Kôdansha

Prépublication : Dessert

Genre

  • Romance
  • Tranche-de-vie

Edition France

Avis

Maison du Soleil 8

Une jolie découverte avec ce shojo en 13 tomes qui est à la fois pétillant et touchant.  

Lorsqu’elle était petite, Mao passait son temps au sein de la famille Nakamura où elle s’amusait avec les trois enfants, Hiro, l’aîné, Daiki, le cadet et Hina, la petite dernière. Elle y trouvait la chaleur qu’elle n’avait pas dans son propre foyer. Ses parents sont divorcés et elle vit avec son père qui n’est jamais là. Malheureusement, les parents Nakamura disparaissent dans un accident. Daiki et Hina partent vivre avec de proches parents tandis que Hiro décide de rester seul dans la maison familiale. Les années passent, Hiro a désormais 23 ans et il est salarié. Mao est une lycéenne de 17 ans. Ils sont restés proches au fil des années et se considèrent comme frère et sœur. Lorsque le père de Mao décide de se remarier, la jeune fille ne trouve pas sa place dans cette nouvelle famille. Quittant cette maison où elle se sent comme une étrangère, Mao est recueillie par Hiro qui lui propose de venir vivre dans sa maison. C’est le début d’une cohabitation qui bouleversera leur vie.

C’est un titre très doux avec des personnages attachants. Hiro est quelqu'un de gentil qui a immédiatement proposé à Mao de venir s'installer chez lui. C'est quand même délicat de faire cette proposition à une jeune fille même si on la connait bien. La situation de Mao l'inquiétait, c'est pourquoi, il lui a proposé cette solution. La présence de Mao permet de retrouver un peu de chaleur dans cette grande maison où il vivait seul. La solitude lui pesait surtout dans cette maison qui est pleine de souvenirs de ses parents, de Daiki et de Hina, de joies avec Mao qui venait y jouer. Il rêve que son frère et sa soeur reviennent vivre avec lui. En tant qu'ainé de la famille, il a préféré rester dans la maison pour la garder. Il aime beaucoup un roman sur mobile intitulé " La Maison du Soleil " (qui donne évidemment son titre à ce shojo) dans lequel il se retrouve parfaitement. Mao est une jeune fille très touchante qui doit, elle aussi, surmonter des épreuves. L'absence de sa mère qui est partie avec un autre homme, son père qui ne s'intéresse pas à elle, le remariage de son père et la fondation d'une nouvelle famille dans laquelle elle ne se sent pas à l'aise. C'est donc avec beaucoup de joie qu'elle accepte de vivre avec Hiro même si elle doit se plier à certaines règles contraignantes pour une lycéenne. Hiro se sent responsable de la jeune fille et il n'hésite pas à lui fixer des limites. Elle est contente d'avoir enfin quelqu'un qui s'inquiète pour elle et qui la soutient. Pour s'évader de son quotidien, elle écrit un roman sur mobile " La Maison du Soleil " sous le pseudonyme de Sorami où elle exprime ses émotions. Daiki, la petit frère de Hiro, ne voit pas d’un bon œil le fait que Mao vive dans la maison familiale mais peu à peu il l'acceptera et il prendra lui-même une décision importante... 

L'humour est bien présent même si certaines scènes sont plus tristes mais ce sont surtout les moments de joies que l'on retient et certaines scènes m'ont bien fait rire. Hiro et Mao se disputent souvent. Daiki et Mao sont de plus en plus complices et travailleront même au même endroit. Il y a souvent des flashback sur l'enfance des personnages, ils permettent de mieux comprendre leur relation. Les sentiments des personnages évoluent au fil des tomes mettant ainsi en place un triangle amoureux. Mao rencontrera même une de ses fans qui n'est pas si éloignée que cela... Mais je ne dirais rien de plus dans cet article pour ne pas spoiler.

Graphiquement, on reconnait bien le style d'un shojo, les traits des personnages sont doux et expressifs. Même les jaquettes sont adorables et semblent apporter un rayon de soleil avec la présence des couleurs pâles avec du jaune, rose et blanc. Il y a toujours les deux personnages principaux sur les jaquettes jusqu'au tome 6, puis Daiki vient s'ajouter à la "famille" à partir du tome 7.

C'est une jolie romance ayant des thèmes d'actualité (divorce, famille recomposée...) que je vous conseille de découvrir !


Découvrez mes avis sur chaque tome dans la rubrique "Mes lectures de la semaine" sur le blog : Mot clé : La Maison du Soleil.

Coup de coeur de Mars 2018. 

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 1er mars 2018.