Love, be loved, Leave, be left

Love, be loved, Leave, be left 1


Romantique ou pragmatique, chacune cherche l'homme de ses rêves...

La meilleure amie de Yuna déménage. Le jour des adieux, Yuna rencontre Akari de manière surprenante. Tout oppose les deux jeunes filles : Yuna est rêveuse en amour, alors qu'Akari est réaliste. 

Malgré tout, elles deviennent amies et vont confronter leurs visions de l'amour.

Lire un extrait


Fiche série

Auteur : SAKISAKA Io
Nombre de tomes : VF : 7 | VO : 7
Editeurs :

  • VF : Kana
  • VO : Shûeisha

Prépublication : Betsuma.

Genre

  • Romance
  • Tranche de vie

Edition France

Avis

Love, be loved, Leave, be left 2

Une très bonne surprise avec ce nouveau shojo de Io Sakisaka.

On reconnait immédiatement le style graphique de l’auteur. J’avais peur d’identifier Futaba de Blue Spring Ride au lieu de Yuna car graphiquement elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Je pensais que cela me perturberait dans ma lecture surtout que Blue Spring Ride s’est terminé récemment. Mais non, pas du tout ! Le caractère entre les deux jeunes filles est tellement différent que je n’ai même pas eu le temps de comparer, je suis entrée immédiatement dans l’histoire.

Lorsque la meilleure amie de Yuna déménage, la jeune fille l'accompagne à la gare pour lui faire ses adieux. Elle y rencontrera Akari qui lui demande de lui prêter de l'argent. Yuna accepte de l'aider malgré le fait que ce soit une inconnue. Finalement elles découvrent qu'elles habitent dans le même immeuble et qu'elles seront dans le même lycée. Elles deviennent vite amies. Un jour Yuna rencontre Rio, un jeune homme qui ressemble au prince charmant du conte qu'elle lisait enfant. Elle le rencontrera plusieurs fois sans savoir qu'il est le demi-frère d'Akari... Il y a aussi un autre beau jeune homme, Inui, l'ami d'enfance de Yuna, qui ne semble pas laisser Akari insensible pourtant celle-ci aimerait bien que Yuna et Inui sortent ensemble... mais ce n'est pas si simple.

Pour une fois, on a deux héroïnes qui ont des caractères très opposés. Yuna est timide, rêveuse et romantique. Elle n'est jamais tombée amoureuse et n'arrive pas à parler avec les garçons. Tout le contraire d'Akari qui est plus entreprenante. Rio a d'abord un comportement assez détaché, mais on comprend pourquoi à la fin du tome... Inui est beaucoup plus enjoué, il n'hésite pas à dire ce qu'il pense.

L’histoire n’est certes pas très originale et dès le début on devine ce qui va se passer. Le récit semble s'orienter bien au delà de l'amour qui pourrait se mettre en place entre des amis d'enfance (déjà vu dans Next to you ou Inséparables) ou entre des frère et soeur par alliance (He is a beast). Le caractère timide de Yuna rappelle celui de Hiyori dans Hiyokoi ou de Suiren dans Hibi Chouchou. Les relations amoureuses entre les quatre personnages s'annoncent complexes... Si le début semble bien classique pour un shojo, la fin montre un côté plus sombre concernant le passé des personnages...

Les personnages sont attachants, c’est pétillant et la différence de point de vue sur l’amour de Yuna et de Akari ainsi leur relation avec les deux garçons est présentée avec beaucoup de sensibilité comme dans les autres œuvres de Io Sakisaka. L'auteur joue avec nos émotions et malnène aussi les sentiments des personnages. 

Je suis donc conquise par ce shojo mais en même temps vu que l'auteur est Io Sakisaka, cela peut être que du bon !

L'humour est aussi présent, j'ai adoré la mise en scène de la première rencontre entre Yuna et Rio... cela m'a bien fait rire.

Graphiquement c'est toujours aussi doux et délicat. Vivement le prochain tome !

Retrouvez mes avis sur chaque tome sur le blog : Love, be loved, Leave, be left

Rédigé par Sylvie.