Love Baka

Love Baka


Incapable de tenir un planning ou de produire une histoire digne d’intérêt, Suzu Sakura est une mangaka dont la carrière peine à décoller.

Sa vie va changer quand elle se voit affecter un nouveau responsable éditorial : séduisant et attentif, il a tout pour plaire… du moins le croyait-elle. Car sous ses apparences de gendre idéal se cache un terrible manipulateur.

Entre ses mains, les mangas de Suzu vont-ils enfin connaître le succès ?

Fiche série

Auteur : SAKURAI Shushushu
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 3 (Terminé)
Editeurs :

  • VF : Kurokawa
  • VO : Kôdansha

Prépublication : Aria

Genre

  • Comédie
  • Tranche de vie

Edition France

Avis

Love baka

Une découverte sympathique avec ce shojo drôle et rafraîchissant.

Suzu Sakura est une mangaka, très distraite et complètement fofolle, qui a beaucoup de mal à respecter ses plannings. Un nouveau responsable éditorial, Osamu Hasegawa, est chargé de s’occuper d’elle. Mais sous son air de beau gosse aimable et souriant, se cache en réalité quelqu’un de froid, d’intransigeant et de colérique. Il est toujours sur son dos, à lui faire des remarques désobligeantes ou pour lui faire comprendre qu’il est important de respecter ses plannings. Il y a donc plusieurs confrontations entre la mangaka et son responsable et certaines scènes sont vraiment drôles et cocasses.

Les personnages sont attachants. Suzu est toujours en survêtement, elle adore son métier et elle le défend bien. C’est sûre que cela doit être difficile de faire ressentir des émotions aux lectrices puisqu’elle dessine des shojo. Osamu s’occupait auparavant de mangas pour adultes pour le magazine Sun Cruise et au début il n’apprécie pas son transfert à la rédaction d’un magazine shojo et il a des préjugés sur ce sujet. Mais peu à peu, il va s’adoucir en voyant les efforts de Suzu. D’autres personnages apparaissent au fil des chapitres, notamment Taihei, qui deviendra l’assistant de Suzu, Yûichi, le designer des couvertures des mangas, Haruhiko, un autre responsable éditorial. Nous avons donc une mangaka et quatre beaux gosses autour d’elle. Evidemment elle va tomber sous le charme de l’un d’eux, celui qui est apparemment inaccessible, alors que les trois autres la trouve adorable...

J’ai bien aimé découvrir l’environnement d’un magazine manga, c’est bien présenté surtout dans le tome 2 avec les différentes réunions, les délais à tenir, le tirage... L'histoire est vraiment plaisante et l'humour est bien présent.

J’aime bien le style graphique, il est bien rythmé.

Ce shojo ne compte que trois tomes, ce qui est bien. Sur la longueur, cela serait sans doute devenu répétitif. En tout cas j’ai hâte de lire le 3e et dernier tome.

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 25 novembre 2017. Merci à Kurokawa pour le tome 1 reçu en service presse.

Love Come no Baka © Shushushu Sakurai / Kodansha Ltd.