Rain Man

Rain Man 1


À la mort de sa mère, Taki Amamiya, jeune homme introverti à la chevelure blanche, se retrouve obligé de travailler pour un institut de recherche parapsychologique. 

Un jour, il apprend que son frère jumeau, dont il ignorait jusqu’alors l’existence, s’est suicidé. Suite à une série de faits étranges Taki découvre qu’il n’a pas de cerveau...

Fiche série

Auteur : HOSHINO Yukinobu
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 5
Editeurs :

  • VF : Panini
  • VO : Shôgakukan

Prépublication : Big Comic

Genre

  • Fantastique
  • Suspense

Edition France

Avis

Rain Man 2

Grâce au service presse de Panini que je remercie, j’ai pu lire en avant-première le tome 1 de Rain Man en version numérique (PDF). 

Ce n’est pas vraiment le genre de lecture dont j’ai l’habitude car c’est un thriller psychologique très sombre et j’avoue que certaines scènes m’ont un peu fait flipper (Lorsque je l’ai lu, il y avait de l’orage, la pluie tombait bien contre la fenêtre et comme je lis dans le calme, j’étais bien dans l’ambiance dès les premières pages… ! ) mais j'ai été intriguée pendant toute ma lecture. Des révélations surprenantes se dévoilent au fil de la lecture et on s'interroge sur beaucoup de points...

Dès le début, nous sommes plongés dans un drame. Un village est enseveli sous les coulées de boue faisant beaucoup de victimes. Dix ans plus tard, le lieu est resté désert et il est dit que les fantômes des villageois sortent les soirs de pluie pour appeler au secours. Une équipe de l’institut de recherche parapsychologique vient étudier le phénomène. Ils découvrent des gens qui courent pour fuir les coulées de boue mais ces victimes ne savent pas qu’ils sont morts. Ils revivent en boucle le drame. Dans cette équipe se trouve Taki Amamiya, un jeune homme aux cheveux blancs qui ne croit pas aux fantômes mais il est quand même intrigué par ce qu'il voit. Sur le chemin du retour, il a la surprise de voir sur un pont, un homme mystérieux en imperméable noir qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Plus tard, il rencontrera à nouveau cet homme sur le toit d’un immeuble qui lui dit qu’il se nomme Ren avant de sauter du toit. Taki découvre qu’il s’agit de son frère jumeau qui s’est suicidé… mais il ignorait son existence.  

Les personnages sont très mystérieux surtout Taki et Ren, le fantôme de son frère. Taki a rejoint le laboratoire de parapsychologie Saiki après le décès de sa mère. Il découvre peu à peu des choses stupéfiantes sur lui-même et son frère… mais je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler. Taki va enquêter sur des phénomènes paranormaux avec l’équipe du laboratoire, notamment sur un cas de suicides dans un immeuble construit sur des vestiges d’un château….

Les explications scientifiques sont plutôt compliquées.

Graphiquement au début, j’avais un peu de mal avec les graphismes mais peu à peu, je m’y suis habituée. Certaines scènes montrent les émotions des gens sur leurs visages grâce à un instrument, le générateur d’émotions. Il peut s’agir de peur, de désespoir, de joie…, les dessins montrent bien les expressions des personnes étudiées par l’appareil. 

L’intrigue est vraiment bien ficelée, le lecteur est tenu en haleine au fil des chapitres et on se pose beaucoup de questions en même temps que Taki. 
 
Le tome compte 240 pages et les premières pages sont en couleur.

J'ai vu à la librairie que l'édition papier était de grand format.

Si vous aimez les thrillers psychologiques et les phénomènes paranormaux, cela peut vous plaire. 

A noter :

Ce titre était nominé pour le Prix culturel Osamu Tezuka en 2017 et le mangaka a été exposé en 2015 au British Museum de Londres.

Rédigé par Sylvie grâce au service presse numérique de Panini. Mis en ligne le 6 septembre 2017.

Trailer japonais du manga