Our summer Holiday

Our summer Holiday


Véritable shônen atypique, Our summer holiday traite de manière touchante et sensible le thème de la trahison des parents vis-à-vis de leurs enfants.

Natsuru, 11 ans, est la star de son collège et jeune espoir du football. Il se retrouve mis à l’écart le jour où il refuse les chocolats que lui offre la plus jolie fille de l’école. Seul, il fait la connaissance de Rio, une fille de sa classe qui est rejetée par ses camarades à cause de sa très grande taille. Ils vont petit à petit se rapprocher et Rio va alors lui avouer son lourd secret.

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : OZAKI Kaori
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 1
Editeurs :

  • VF : Delcourt
  • VO : Kôdansha

Prépublication : Gekkan Afternoon

Genre

  • Tranche de vie
  • Drame

Edition France

Avis

Excellente surprise avec ce one shot de Kaori Ozaki. J’avais bien aimé son manga Immortal Rain et c’est avec plaisir que je la retrouve. L'histoire est très poignante.

Natsuru a 11 ans et souhaite devenir footballeur. Malheureusement il ne s'entend pas avec son nouvel entraîneur et il se sent mal dans sa peau. En se promenant, il trouve un chaton mais il ne peut pas le garder car sa mère est allergique, il réussit à convaincre sa camarade de classe, Rio, de le garder et peu à peu il découvre la vie de la jeune fille. 

Les personnages sont vraiment attachants. Natsuru est mis à l’écart lorsqu’il refuse les chocolats d’une fille très populaire de sa classe. Heureusement cela ne l’empêche pas de s’amuser avec ses copains. Il vit seul avec sa mère écrivain, qu’il appelle par sa prénom. Rio, vit seule avec son petit frère depuis que leur père est parti pêcher en Alaska. Mais elle a de plus en plus de mal à s'en sortir et il ne faut surtout pas que son secret soit découvert... 

On est touché par l’histoire de Rio mais je ne peux pas vous en dire plus afin de pas vous spoiler (ce serait trop dommage !). 

En tout cas, j’ai été complètement bluffée, je ne m’attendais pas à un tel rebondissement dans l’histoire.

L'auteure dénonce bien le comportement des parents qui laissent leurs enfants livrés à eux-mêmes. Rio est très mûre pour son âge puisqu'elle a dû grandir trop vite et se débrouiller seule pour s'occuper de son petit frère. On ne peut qu'être admiratif de son courage. Heureusement, il y a aussi une lueur d'espoir dans le récit avec une jolie fin qui est elle aussi touchante.

Graphiquement, c’est vraiment beau, les traits sont très doux et la jaquette est magnifique.

Je vous le recommande vraiment. C’est un petit bijou mélancolique à ne pas manquer !!

Rédigé par Sylvie / Mise en ligne le 1er juillet 2017