BL métamorphose

BL métamorphose 1

À 75 ans, Yuki vit le quotidien bien réglé d’une grand-mère japonaise, entre mots croisés et cours de calligraphie. En flânant un jour dans une librairie pour fuir la chaleur, elle craque pour un manga, intriguée par sa couverture chatoyante… Ce n’est qu’en rentrant chez elle que Yuki se rend compte qu’elle a fait l’acquisition d’une bande dessinée d’un genre bien particulier : un boy’s love, une romance entre garçons ! L’histoire pourrait s’arrêter là, mais, contre toute attente, notre mamie tombe littéralement sous le charme de ce récit et n’a plus qu’une idée en tête… lire la suite !

C’est la jeune Urara, apprentie libraire et accro au genre, qui va devenir la conseillère de la vieille dame en la matière ! Pour l’adolescente timide et complexée, qui vit sa passion dans le secret, la rencontre avec Yuki va être un véritable déclic. Par-delà les générations, les deux fangirls vont s’ouvrir l’une à l’autre et découvrir les joies d’une amitié hors du commun !

Lire le premier chapitre

Fiche série

Auteur : TSURUTANI Kaori
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 3
Editeurs :

  • VF : Ki-oon
  • VO : Kadokawa Shoten

Prépublication : Comic Newtype

Genre

  • Tranche-de-vie

Edition France

Avis

bl métamorphose 2

Quelle belle surprise avec cette lecture du premier tome de BL métamorphose. C'est une petite perle qui fait du bien, ce titre est rafraichissant et plein de douceur. Il nous montre l'amitié intergénérationnelle qui se met doucement en place entre une jeune apprentie libraire, Urara, et une grand-mère de 75 ans, Yuki. Leur point commun ? le boy's love ! Il n'y a pas d'âge pour lire des manga !
 
Yuki est veuve depuis 2 ans et vit toute seule, sa vie quotidienne est calme, elle donne encore des cours de calligraphie chez elle. En voulant se rafraîchir face à la chaleur, elle entre dans une librairie. Elle est rapidement attirée par les jolies couvertures dans le rayon manga notamment par le titre Je serai ton ange gardien et elle décide de l'acheter sans savoir qu'il s'agit d'une histoire d'amour entre hommes. Cet achat surprend la jeune libraire qui fait son encaissement car il s'agit d'un boy's love. Cette grand-mère revient très rapidement à la librairie afin d'acheter la suite car elle a adoré sa lecture ! C'est ainsi que tout commence, Urara est elle-même une grande lectrice de yaoi mais elle n'a personne avec qui partager cette passion, et pour la première fois de sa vie, elle rencontre quelqu'un qui est autant enthousiasmée qu'elle par ce genre de lecture. Cette personne est une adorable grand-mère. Chacune va partager sa passion, discuter de manga, des personnages d'une série en prenant beaucoup de plaisir à être ensemble tout simplement.
 
Les personnages sont vraiment attachants. Yuki vient de se trouver une nouvelle passion qui va rythmer son quotidien, elle s'entend parfaitement avec la jeune Urara, c'est comme si c'était sa petite-fille avec qui elle peut discuter sans aprioris sur son âge. Cela fait longtemps qu'elle n'avait pas lu de manga, elle en lisait dans les années 70 d'après les deux titres qu'elle cite Jeu, set et match et La Rose de Versailles qui ont tous les deux été prépubliés à partir de 1972 au Japon. Urara est plutôt réservée et solitaire, elle n'a personne autour d'elle qui partage sa passion, elle cache même ses yaoi pour que sa mère ne les trouve pas, sa rencontre avec Yuki va changer sa vie en lui permettant de s'ouvrir un peu plus aux autres. Pourtant son ami d'enfance a l'air de s'inquiéter facilement pour elle...
 
Ce titre met l'accent sur la solitude des personnes âgées qui sont loins de leur famille, les difficultés rencontrées lorsque nous vieillissont (fatigue, médicaments, solitude, veuvage...), certaines scènes sont touchantes. Mais ce titre montre surtout le lien social qui se met en place lorsque nous partageons notre passion avec d'autres, et ceci quel que soit l'âge. C'est notre passion commune qui nous permet de nous ouvrir aux autres, ici c'est le manga et particulièrement le boy's love, cela montre que l'âge n'a aucune importance. C'est toujours plus sympathique de pouvoir échanger, de découvrir et de faire découvrir des titres aux autres, de se rendre à une convention avec des amis... Nous voyons bien le lien de complicité qui se tisse entre ces deux personnes qui ne sont pourtant pas de la même génération et que tout semblait opposer.

Nous pouvons facilement nous identifier aux deux personnages. Nous sommes impatients de lire la suite de nos manga préférés, cela nous arrive aussi de se précipiter chez notre libraire préféré pour acheter tous les tomes disponibles d'une série parce que nous avons déjà dévoré le tome 1 (cela m'est arrivé tellement souvent !),  nous aimons en discuter et partager note passion (c'est pour cela que je fais ce site puisque personne ne s'intéresse au manga autour de moi...), nous calculons aussi le nombre de mois qui nous séparent du prochain volume qui vient seulement de sortir au Japon mais qui n'a toujours pas de date de sortie annoncée en France... Certaines situations vous feront sourire car c'est tellement réaliste qu'il est difficile de ne pas comparer avec notre propre expérience comme la découverte des boy's love puisque j'en lis moi-même seulement depuis 3 ans (et il y a effectivement des petites pépites parmi les titres yaoi / shonen-aï !).

Les graphismes sont épurés mais très soignés, ce style correspond parfaitement au récit. C'est très tendre, plein de douceur et de bons sentiments.
 
La traduction est de qualité. Les répliques de Yuki sont bien adaptées à des personnes de son âge "c'était le bon vieux temps !, bonté divine, doux Jésus, bon sang de bonsoir !". Cela m'a bien fait sourire car cela m'a rappelé les expressions de mes propres parents et grands-parents.
 
C'est vraiment un titre que je vous invite à découvrir, il faudrait publier plus de manga de ce style car il fait vraiment du bien, c'est un seinen feel-good à ne pas manquer !

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 11 août 2019.

Trailer du manga