Persona 5

Persona 5 T 1


Suite à un malheureux incident, Akira Kurusu est forcé de changer de lycée et de déménager à Tokyo. Dégouté par l’hypocrisie et la perversion des adultes, lui et quelques camarades rebelles vont former la bande des Voleurs Fantômes afin de réformer la société. Dans le monde surnaturel des « Palaces », ils peuvent compter sur la puissance de leur Persona pour combattre les Shadows et ainsi purger le cœur corrompu des habitants…

Lire un extrait



Fiche série

Dessin : MURASAKI Hisato

Scénario : ATLUS
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 5
Editeurs :

  • VF : Mana-Books
  • VO : Shôgakukan

Genre

  • Tranche-de-vie
  • Fantastique

Evaluation

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

Persona 5 T5 japonais

Une bonne lecture avec le T 1 de l’adaptation manga du jeu Persona 5 dessinée par Hisato Murasaki. Je n’ai jamais joué au jeu éponyme (malheureusement en anglais, mais peut-être que je me laisserai tenter par Persona 5 Royal qui sortira en mars 2020). J’ai seulement vu l’animé sur Wakanim et je l’avais adoré ! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai acheté le manga et l'artbook qui est aussi édité aux Editions Mana-Books.
 
Le personnage principal que je connaissais sous le nom de Ren Amamiya  a changé de nom, il s’appelle ici Akira Kurusu.
 
Akira a été condamné en protégeant une femme car il a blessé l’agresseur. Il est en période de probation. Il a été obligé de déménager à Tokyo et il intègre son nouveau lycée. Malheureusement, tout le monde est au courant de son passé et il y a beaucoup de rumeurs sur son dos. Il est hébergé par Sojiro Sakura, le gérant d’un café qui lui propose une chambre au grenier. Depuis son arrivée en ville, il est intrigué par une application qui s’est installée sur son smartphone, il a beau la supprimer, elle réapparait automatiquement. Alors qu’il se trouve en compagnie d’un de ses camarades, Ryûji, ils se retrouvent tous les deux dans un monde parallèle, devant le « château de Kamoshida », le professeur de sport du lycée qu'ils rencontrent en mode « Shadow ». Comment vont-ils se sortir de ce monde ? Comment ont-ils fait pour y entrer ? Vont-ils y faire des rencontres ? Ceci changera leur destin !
 
Akira et Ryûji sont charismatiques, nous les voyons bien évoluer et peu à peu leur pouvoir apparait. C’est injuste qu’Akira ait été condamné alors qu’il voulait aider quelqu’un. L’agresseur devait avoir le bras long comparé à un lycéen. Kamoshida est quelqu’un de détestable, il harcèle et menace ses élèves. C’est une ordure, imbu de lui-même, qui profite de son statut. Ses actes auront des conséquences dramatiques… D’autres personnages que vous connaissez peut-être si vous avez vu l’animé apparaissent comme Morgana, Anne ou Goro. Je n'en dis pas plus, je vous laisse découvrir ce titre par vous-même.
 
Peu à peu nous découvrons leurs Persona, qui leur donnent un pouvoir pour lutter contre les ennemis. L’histoire est captivante à suivre mais en même temps ayant vu l’animé, cela m’a aidé à comprendre les situations. L’univers issus du jeu vidéo est riche et il se développera au fil de l’apparition des nombreux personnages. Pour ce tome 1, c’est surtout une introduction qui nous présente les protagonistes. Il correspond environ au premier épisode de l'animé.

Parmi les thématiques, nous avons le harcèlement scolaire, l’injustice dans une société corrompue, la rébellion d’adolescents face à des adultes…
 
Les graphismes sont beaux et dynamiques. Les scènes d’action sont bien rythmées, le découpage est efficace. L’apparence de Kamoshida dans le monde parallèle vous donnera des frissons, cela reflète bien sa personnalité. Les persona sont bien représentés, j’aime beaucoup leur apparence même si je ne comprends pas encore tout en ce qui les concernent…

L'édition est de qualité et il est bien épais avec 208 pages. 
 
Pour l’instant, c’est une adaptation réussie, j’ai hâte de lire la suite en janvier.

Lire mon avis sur Persona 5 The Animation

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 8 décembre 2019.

Bande-annonce