Moi aussi

Moi aussi T 1

"C’est mon supérieur hiérarchique... Comment refuser sa proposition sans l’offenser ?

Satsuki Yamaguchi travaille en intérim en tant qu’opératrice dans un service client téléphonique. Elle est aussi formatrice pour les nouveaux employés. Très investie dans son travail, elle devient malheureusement la cible du harcèlement sexuel d’un de ses supérieurs. Ce récidiviste notoire a jeté son dévolu sur Satsuki… Sombrant peu à peu dans la solitude et l’isolement, la jeune femme réussira-t-elle à briser la loi du silence ?

Basé sur une histoire vraie, Moi aussi raconte le combat d'une jeune femme, victime de harcèlement sexuel, pour se faire entendre dans une société patriarcale.

Lire un extrait

Fiche série

Mangaka : MOMOCHI Reiko
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 2  
Editeurs : 
  • VF : Akata 
  • VO : Kôdansha
Prépublication : Kiss

Genre

  • Drame
  • Social

Evaluation

Graphisme :

Scénario :

Edition France

Avis

Moi aussi T 2

Une excellente lecture avec le premier tome de Moi aussi, de Reiko Momochi (Double Je, Daisy, lycéennes à Fukushima) que j’ai lu en numérique sur izneo. La série est terminée en 2 tomes.

Sa thématique est forte et malheureusement réelle puisqu’elle est tirée du témoignage de Kaori Satô, l’une des premières femmes à avoir dénoncé publiquement le harcèlement sexuel au travail. Certaines situations sont glaçantes et l’angoisse monte de plus en plus au fil de la lecture car nous ressentons bien toutes les émotions de la victime qui a néanmoins décidé de se battre pour dénoncer ces pratiques. Nous comprenons parfaitement le traumatisme psychologique qui touche le personnage principal.

Satsuki est opératrice d’un service client téléphonique. Bien qu’elle soit en intérim, elle est chargée de former les nouveaux employés. Très consciencieuse dans son travail, elle attire l’attention de son supérieur qui profite de sa fonction pour se rapprocher d’elle, n’hésitant pas à la toucher ou à lui faire verbalement des avances. Comment repousser cet homme qui peut rapidement bouleverser son quotidien au sein de l’entreprise ? Devant son refus, cet homme va lui faire vivre un enfer... Peu à peu, Satsuki est isolée. Son entourage ferme les yeux ayant peur des retombées sur eux-mêmes s’ils interviennent… Dans ce cas, à qui peut-elle se confier ? Vers qui peut-elle se tourner pour dénoncer les faits ? Elle est déterminée à se battre pour changer cette situation…

Nous suivons l’histoire du point de vue de Satsuki, nous ressentons bien toutes ses angoisses et ses émotions, il est facile de s’identifier à elle et nous pouvons nous demander comment nous réagirions si cela nous arrivait que ce soit pour le harcèlement sexuel ou moral. Personne ne veut l’écouter, certains minimisent les faits même s’ils sont connus puisqu'il s'agit d'un récidiviste, l’agresseur reste en poste couvert par sa hiérarchie. La victime ne peut ressentir que de la peur, se sentant coupable alors qu’elle subit ce harcèlement qui la détruit peu à peu psychologiquement. Le rapport de domination de la hiérarchie est bien dénoncé, d’autant qu’il n’y en a pas qu’un seul qui profite de sa position et de son statut… Le ton est très juste.

En dénonçant ces terribles pratiques, la mangaka Reiko Momochi encourage également les éventuelles (ou futures) victimes qui peuvent se trouver parmi ses lectrices / lecteurs à faire attention aux signes ou comportements déplacés qui pourraient se révèler être du harcélèment sexuel ou moral.  Si c'est le cas, il ne faut pas hésiter à se rapprocher des associations d’aides aux victimes « Vous n’êtes pas seule, il y aura toujours quelqu’un pour vous soutenir » afin de briser la loi du silence. Le message est fort et le scénario est bien ficelé. 

La traduction est excellente, les émotions de la victime sont bien retranscrites (l’incompréhension, la peur, sa détresse psychologique…), nous vibrons par l’intensité de certaines répliques. Même si la thématique est difficile, il dénonce bien ces actes de harcèlement au travail.

De nombreux encadrés nous apportent des explications sur le contexte du harcèlement au travail avec la comparaison avec la situation en 2005, époque des faits dans l'histoire vraie, et celle d’aujourd’hui, avec le combat qui se poursuit pour dénoncer ces pratiques.

Le style graphique est plaisant, c’est bien mis en scène et le découpage des planches est efficace. Les émotions et réactions des personnages sont expressifs. Certains gestes du harceleur vous mettront mal à l’aise car psychologiquement c’est difficile à vivre. Le chantage et l'humiliation que vit le personnage principal sont bien retranscrits. Nous voyons bien la descente en enfer de Satsuki et son traumatisme dans sa vie quotidienne (peur des hommes, boulimie...). Nous découvrirons certainement son combat dans le tome 2. 

C’est un manga à lire, à partager au maximum de personnes car c’est malheureusement une réalité pour de trop nombreuses femmes (ou hommes) qui subissent les pressions de leur hiérarchie. 

N'hésitez pas à découvrir ce titre et à en parler autour de vous !

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 5 septembre 2020.