Kachô Fûgetsu - Beauties of Nature 

Kachô Fûgetsu - Beauties of Nature – T 1


Après le remariage de sa mère et un coming out aussi involontaire que traumatisant, Itokawa décide de déménager dans la maison de son grand-père décédé, nichée au cœur d’une petite ville de montagne. Très vite, il y fait la rencontre d’une poignée d’hommes de son âge qui sont autant de mystérieux excentriques. Alors qu’apparaît petit à petit devant lui la toile des relations complexes qui les lient, il doit se faire à l’idée que sa vie à la campagne ne sera peut-être pas aussi reposante que prévu.



Fiche série

Mangaka : SHIMIZU Yuki
Nombre de tomes : VF : 1 | VO : 8
Editeurs :

  • VF : Taifu
  • VO : Shinshokan

Prépublication :  Dear +

Genre

  • Romance
  • Tranche de vie

Evaluation

Graphisme

Scénario

Edition France

Avis

Une lecture sympathique avec le premier tome de Kachô Fûgetsu – Beauties of Nature de Yuki Shimizu.

Après le remariage de sa mère et un événement traumatisant, Itokawa décide de partir vivre seul dans une petite ville de montagne dans la maison de feu son grand-père. Evidemment la maison n’étant plus entretenue, elle nécessite un nettoyage de fond en comble mais cela ne le protégera pas de quelques surprises... Lors d'une situation très cocase, il va rencontrer Masataka Hitomi qui vient d’emménager chez son ami Daiki Kanze, ils sont donc voisins. D’autres personnages vont peu à peu entrer en scène. Chacun est mystérieux et leurs relations sont parfois complexes. La vie d’Itokawa ne va certainement pas être de tout repos aux côtés de tous ces beaux jeunes hommes…

Nous découvrons peu à peu le passé (souvent douloureux…) de ces hommes / couples qui ont choisi de vivre à la campagne, loin de tout. Pourquoi ont-ils fait ce choix ? Ont-ils quelques secrets à cacher ? Le passé d’Itokawa est également révélés, il est question de l’acceptation de soi, du regard des autres, de la réaction de la famille lorsqu’elle découvre l’homosexualité du fils… L’une des scènes est particulièrement touchante.

C’est un plaisir de suivre la vie des trois couples principaux qui ont chacun de la personnalité. Nous sentons bien que la mangaka maîtrise bien ses personnages qui seront certainement de plus en plus approfondis au fil des tomes.

Les graphismes sont fins, les traits sont sensuels. Les visages sont expressifs et le découpage des planches est efficace. C’est soigné et délicat.

C’est pour public averti car il y a des scènes érotiques.

L’édition est de qualité, nous avons également une jolie illustration en couleur en début du tome.

La série est toujours en cours au Japon et compte actuellement 8 tomes.

N’hésitez pas à découvrir cette série qui me semble prometteuse, il faut voir comment cela va évoluer dans les prochains tomes.

Rédigé par Sylvie / Fiche réalisée grâce au service presse de Taifu. Mis en ligne le 9 octobre 2020.

KACHOFUGETSU ©YUKI SHIMIZU 2013