Perfect World

Perfect World 1

Tsugumi, à 26 ans, travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Ayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. 

Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

Lire un extrait

Fiche série

Auteur : ARUGA Rie
Nombre de tomes : VF : 4 | VO : 4 
Editeurs : 
  • VF : Akata 
  • VO : Kôdansha
Prépublication : Kiss

Genre

  • Romance
  • Tranche de vie
  • Social
  • Handicap

Edition France

Avis

Perfect World 2

Un méga grand coup de coeur pour ce josei. 

Il traite du difficile sujet de l’handicap avec beaucoup de sensibilité et sur un ton vraiment très juste. Dès la première page, le lecteur est amené à s'interroger : "et vous, vous sentiriez-vous capable de vivre une histoire d'amour avec un handicapé ? ". 

Itsuki Ayukawa est un jeune homme devenu handicapé suite à un accident, il a néanmoins réussi à réaliser son rêve et à devenir architecte. Lors d’une réunion, il retrouve Tsugumi Kawana. La jeune femme est bouleversée de revoir celui qu’elle aimait au lycée en fauteuil roulant. Peu à peu, ses sentiments vont refaire surface mais Itsuki a fait une croix sur l’amour car il ne veut imposer à personne son handicap... Il faudra donc beaucoup de patience et d'amour à Tsugumi avant qu'elle réussisse à faire comprendre au jeune homme que malgré son handicap, elle aime tout simplement.

Les personnages sont attachants et bouleversants. La force et la persévérance d'Itsuki, la sensibilité et la tendresse de Tsugumi, apportent beaucoup d'émotions au lecteur. Même les personnages secondaires comme Haruto sont intéressants. Ce jeune garçon n'accepte pas d'être devenu handicapé... mais Itsuki l'encouragera à découvrir le basket handisport...  

Cette lecture est vraiment très émouvante, une certaine scène est même bouleversante et si vous êtes sensible comme moi, une petite larme risque même de couler vers le milieu du tome... Je ne dirais pas quelle scène, vous la devinerez en lisant le manga... 

J'ai beaucoup apprécié le fait qu'aucun détail ne soit caché concernant la vie quotidienne de Itsuki, que ce soit les visites à l'hôpital, les "douleurs fantômes" de ses membres, l'aménagement d'une maison pour un fauteuil roulant, etc...  Il y a aussi le regard des autres, la gêne, la compassion... et même la difficulté d'allier un emploi et les problèmes de santé. La mangaka parvient à traiter le difficile sujet de l'handicap sans tabou mais avec beaucoup de sensibilité et de poésie.

Nos tourtereaux auront certainement beaucoup d'embûches sur leur chemin... j'attends la suite avec impatience !

C’est un petit bijou qu’il ne faut pas manquer !! 

Coup de coeur de novembre 2016.

Rédigé par Sylvie. Mis en ligne le 1er novembre 2016

Trailer du manga