Otaku Otaku

Otaku Otaku


Narumi et Hirotaka, ont tous les deux 26 ans et sont amis d’enfance. Après s’être perdu de vue, ils se retrouvent à bosser dans la même boîte ! Tandis que Narumi aime les mangas, les jeux vidéo et le cosplay, Hirotaka préfère pour sa part les jeux vidéo, qu’il ne lâche quasiment que pour bosser.

Alors que Narumi se plaint, à moitié saoule dans un bar, qu’il est impossible de trouver l’amour en temps qu’Otaku, Hirotaka lui propose de sortir avec lui.

Commence alors une histoire d’amour à laquelle aucun d’eux ne s’étaient préparés.

Lire le premier chapitre

Fiche série

Auteur : FUJITA
Nombre de tomes : VF : 2 | VO : 5
Editeurs :

  • VF : Kana
  • VO : Ichijinsha

Genre

  • Comédie
  • Romance
  • Tranche de vie

Edition France

Avis

Otaku Otaku

Voici une belle surprise avec ce nouveau titre des éditions Kana, la thématique sur la culture otaku est bien amenée et permettra à beaucoup de lecteurs de s'identifier aux personnages. 

Narumi commence un nouveau job et elle a la surprise de retrouver Hirotaka, son ami d'enfance, qui y travaille également. Tous les deux savent qu'ils sont des otakus. Narumi est une fujoshi mais elle le cache. En effet, dès que ses petits amis découvrent qu'elle est une otaku, ils la fuient ! Du coup, elle préfère éviter d'en parler. Au contraire Hirotaka l'assume complètement car il n'en a rien à faire du regard des autres. Un soir, après le travail, ils se retrouvent pour partager un moment de détente en jouant à la PSP pour faire du farming (c'est-à-dire qu'ils passent du temps à ramasser des objets ou à combattre des ennemis pour acquérir de l'expérience et ainsi monter de niveau). Pendant la soirée, Narumi se confie à Hirotaka sur ses problèmes sentimentaux. C'est à ce moment là qu'il lui propose de sortir avec lui ! Qui d'autre qu'un otaku pourrait comprendre la passion d'un autre otaku sans risquer d'être juger ? Une nouvelle étape dans leur relation commence et elle risque d'être un peu mouvementée.

On s'attache immédiatement aux personnages. Narumi est une employée de bureau de 26 ans, elle n'est pas efficace au travail et elle est maladroite. Elle aime les mangas, les boy's love, les otome game, le cosplay et participe à des conventions. Elle cache sa passion à sa famille et à ses amis. Hirotaka est un gamer, il lit des mangas, regarde des animés, collectionne des figurines. C'est un beau gosse à lunettes asocial qui a peu d'amis et il s'exprime beaucoup plus facilement par messagerie qu'en IRL. Contrairement à Narumi, il est efficace au travail et il ne cache pas qu'il est otaku. Ils partagent leur passion avec deux autres collègues. Tarô lit des mangas, il s'entend très bien avec Hirotaka et sont souvent complices. Il sort avec Hanako, l'amie de Narumi qui lit des mangas et fait du cosplay. Ils se disputent souvent mais ils se reconcilient très vite. Tarô est un peu moins otaku que ses amis (mais en même temps ils ont mis la barre très haute !) mais il en est un quand même. Nous découvrons ainsi le quotidien de ces quatres personnages qui ont des caractères opposés mais une passion commune. 

Chacun d'entre nous se reconnaitra dans certaines situations. Par exemple, vous avez forcément déjà eu des discussions avec vos amis IRL ou en ligne sur vos personnages préférés dans les mangas / animés (pendant ma lecture à la page 40 qui fait référence à Evangelion, j'ai surtout pensé à la Team Zero/Team Kaname de Vampire Knight, car j'ai déjà eu des discussions à ce sujet il y a quelques années puisque je suis Team Zero comme vous le savez peut-être si vous me suivez depuis longtemps...) On peut donc s'identifier aux personnages en se basant sur nos propres références. Les actions à effectuer dans certaines situations ("Attaquer / Fuir...") et les phases de level up pour gagner de l'expérience pour vaincre les boss de fin de niveau, vous les connaissez peut-être également si vous jouez aux RPG par exemple (Là j'ai immédiatement pensé à Dragon Quest). Quand au comportement de Narumi en jouant à Mario Kart Wii, j'ai un peu les mêmes réactions (surtout dans la gestuelle en tenant le volant !) et cela m'a bien fait rire.  

L'humour est bien présent que ce soit dans l'histoire principale ou dans les petites histoires bonus. Certes, il y a quelques clichés sur les otakus (pourquoi devraient-ils être répugnants ?), mais dans l'ensemble on passe un très bon moment de détente.

Le style graphique est assez classique mais il est plaisant.

L'édition est de qualité. L'épisode 0 est entiérement en couleur. Il y a des petits histoires courtes entre les chapitres et il est intéressant de lire les petits titres en pied de page. Il y a également des fiches qui présentent chaque personnage en détail. Par contre, le tome n'est pas très épais avec seulement 128 pages. 

C'est un josei très prometteur qui a un côté raffraichissant avec de nombreuses références à la culture otaku. A ne pas manquer ! 

J'ai hâte de lire le prochain tome en juin !

 Découvrez mes avis sur chaque tome sur le blog : mot clé Otaku Otaku

A noter :

Son adaptation animé, Wotaku ni Koi wa Muzukashii, est disponible sur Amazon Prime Video.

Coup de coeur de mai 2018.

Rédigé par Sylvie. Mise en ligne le 1er mai 2018.

© Fujita  / Ichijinsha Inc.

Trailer du manga

Trailer de l'animé